Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe
Consultation des adhérents de l’ARSLA et/ou des personnes ayant un lien avec la maladie de Charcot
PARIS, le 10/07/2015

A l’occasion de ces 30 ans, l’ARSLA a lancé en partenariat avec l’Institut de sondage IFOP une grande consultation nationale auprès des personnes atteintes de la maladie de Charcot et leurs proches afin d’orienter au mieux sa stratégie en fonction des besoins du terrain.

Les principaux enseignements à retenir :
Trois quarts des personnes ayant un lien avec la maladie de Charcot (qu’ils soient malades, aidants, proches ou qu’ils appartiennent au corps médical) affirment bien connaître l’Association pour la Recherche sur la Sclérose Latérale Amyotrophique et autres maladies du Motoneurone (ARSLA) (77%).
L’association jouit d’une excellente image auprès des répondants (96% en ont une bonne image et 46% en ont même une très bonne). Cette bonne image s’avère principalement constituée par le caractère indispensable reconnu à la structure : la quasi-totalité des interviewés la jugent indispensable pour faire valoir la cause des personnes touchées par la maladie de Charcot (92%) et 84% l’estiment indispensable pour soutenir l’entourage des malades. Principalement définie comme humaine (84%) et dynamique (70%), l’association semble souffrir toutefois d’un manque de visibilité – moins de la moitié des interviewés la jugent visible (45%).

lire le communiqué
La perception de la publicité à Radio France par ses auditeurs réguliers
17/06/2015

Dans le cadre de ses réflexions sur la diffusion de la publicité à la radio, l’Ifop a mené une étude auprès des auditeurs réguliers de Radio France sur « la perception de la publicité à Radio France ». Celle-ci révèle notamment que les auditeurs sont relativement peu favorables à la publicité sur les antennes de radios publiques et n’en souhaitent pas l’augmentation – que ce soit en temps d’antenne ou en nombre d’annonceurs.

Les auditeurs réguliers de Radio France : une attitude peu favorable à la publicité

Les auditeurs réguliers de Radio France sont relativement peu favorables à la publicité : 27% l’appréciant de manière générale et 73% y étant plutôt hostile. 27% reconnaissent par ailleurs l’écouter faute de pouvoir y échapper, et 46% l’évitent autant que possible.

L’augmentation de la publicité à Radio France : une faible adhésion des auditeurs réguliers

C’est pourquoi, dans le contexte actuel de Radio France, ces auditeurs réguliers ne sont pas favorables à une augmentation de la publicité sur les stations de Radio France : 71% d’entre eux y sont défavorables, tout comme 77% sont défavorables à une augmentation de la redevance pour augmenter l’aide de l’Etat (et donc, in fine, augmenter la dotation à Radio France). De même, 62% des auditeurs réguliers ne sont pas favorables à l’augmentation du nombre d’annonceurs publicitaires.


> Pour en savoir plus téléchargez le communiqué ci-dessous ou accédez aux
résultats détaillés de l'étude.

lire le communiqué
les dirigeants de TPE demeurent optimistes et confiants en l’avenir
17/06/2015

Pour la première brique de l’Observatoire des TPE et PME, CNP Assurances et CGPME ont confié à l’IFOP la mission d’interroger 900 dirigeants de TPE françaises de 1 à 9 salariés sur leur perception de leur activité et son environnement.

Un portrait des dirigeants de TPE dont la motivation et la confiance restent intactes en dépit de semaines de 59 heures de travail, de leur difficulté à concilier leur vie professionnelle et personnelle et d’un revenu moyen souvent modeste...

> Pour en savoir plus, téléchargez le communiqué de presse ci-dessous !

lire le communiqué
PARIS WORKPLACE 2015 : les cadres franciliens jugent leurs bureaux
12/06/2015

C’est sur le chantier du futur centre d’affaires « #cloud.paris », plus importante opération de restructuration de bureaux en cours à Paris, que SFL (la Société Foncière Lyonnaise) présente PARIS WORKPLACE 2015, baromètre d’information et de prospective sur les attentes des cadres franciliens vis-à-vis de leur lieu de travail, mené avec l'Ifop.

« Les enseignements livrés par cette deuxième édition du Baromètre PARIS WORKPLACE, réalisée par l’Ifop, sont riches sur les territoires, les attentes des salariés et les phénomènes générationnels. Ils confortent nos convictions : les bureaux contribuent à la performance de l’entreprise et sont créateurs de valeur », déclare Dimitri Boulte, Directeur Général Délégué de SFL.
« Le jugement sur les bureaux est ainsi un formidable baromètre social. Un cadre insatisfait de ses bureaux est le plus souvent un cadre malheureux au travail. Ceux qui se déclarent très insatisfaits de leurs bureaux donnent une note de 4/10 à leur bien-être au travail, très loin de la moyenne générale qui se situe à 6,8/10. », souligne Frédéric Dabi, Directeur Général Adjoint de l’Ifop.



Pour en savoir plus, téléchargez le communiqué de presse ci-dessous, ou consultez les résultats détaillés.

lire le communiqué
L’EIML PARIS ET L’IFOP ASSOCIENT LEURS EXPERTISES LUXE DANS LE CADRE D’UN PARTENARIAT
10/06/2015

Forts de leur expertise poussée dans le secteur du luxe, l’EIML Paris, 1ère école Internationale spécialisée dans le Marketing du Luxe et l’IFOP, précurseur sur le marché des études opinion et marketing depuis plus de 75 ans, ont décidé de signer un partenariat qui portera sur les points suivants :

- Participation du Pôle Luxe de l’IFOP, dirigé par Marc GICQUEL et Stéphane TRUCHI, Président de l’IFOP et expert du Luxe, à l’organisation de la Cité du Luxe, l’événement annuel de l’EIML Paris, dont la vocation est de réunir professionnels du luxe et étudiants pour une journée d’échanges et de débats. Evènement lors duquel l’IFOP présentera les chiffres clés du secteur, et participera à l’animation globale de la journée et aux conférences sur le luxe.

- Mise en place de projets pédagogiques communs, portant sur la réalisation d’études sectorielles par les étudiants de l’EIML Paris, coachés par Stéphane TRUCHI et le Pôle Luxe de l’IFOP.


L’EIML Paris accueillera par ailleurs les prochains Club Luxe Adetem, animés par Stéphane TRUCHI, auxquels les étudiants de l’EIML pourront assister.

Cette démarche associant pédagogie et expertise professionnelle s’inscrit dans le temps, pour ces 2 institutions, qui souhaitent approfondir leurs relations dans les années à venir.

Pour en savoir plus, téléchargez le communiqué ci-dessous !

lire le communiqué
Imprimer Toutes nos publications