Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe

Sondage 06.06.2011

Freins et motivations des Français face au bricolage

Les Français s’enthousiasment rien qu’à l’idée de manier le pinceau ou de donner un coup de marteau. Qui aurait cru il y a quelques années, quand le bricolage était une affaire d’homme et une source d’économie, que cette activité aurait trouvé sa place au rang des loisirs? Aujourd’hui, hommes et femmes bricolent, par plaisir pour 63%d’entre eux, et trouvent une fierté à réaliser leurs travaux eux-mêmes pour 91% d’entre eux. Qui en effet n’a jamais fanfaronné en annonçant fièrement un « c’est moi qui l’ai fait! ».
Au-delà d’apporter une satisfaction personnelle à réaliser des choses de ses propres mains (92% des Français déclarent qu’il est important et agréable de faire des choses de ses mains), le bricolage favoriserait le dialogue dans le couple. C’est ce que déclarent 76% des Français interrogés. Quand aménager sa maison rime avec échanges et discussions,cela fait bon ménage… Depuis toujours, aménager soi-même sa maison reste plus économique que de faire appel à un professionnel. Cet aspect reste pour 81% des Français la principale motivation au bricolage. Entre plaisir, satisfaction personnelle, fierté et échange, le bricolage à tout pour plaire et l’engouement des Français pour cette activité n’est plus à démontrer.

Echantillon de 1007 individus, représentatifs de la population française.

La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (âge, sexe, profession du chef de famille, région UDA9, catégorie de commune et présence d’enfant de moins de 15 ans au foyer). Les interviews ont eu lieu online du 1er au 7 avril 2011.

AVEC:  CASTORAMA

Nous contacter



tél : (33) 01 45 84 14 44
Fax : (33) 01 45 84 93 38