Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe
3681

Publications en Opinion et Stratégies d'entreprise

Opinion et Stratégies d'entreprise
06/12/2017

Le tableau de bord politique Paris Match/Sud Radio - Ifop/Fiducial-Décembre 2017

La vague de décembre du tableau de bord politique Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, marquée par la hausse spectaculaire enregistrée par Emmanuel Macron, livre les enseignements suivants. 

<   50% des Français déclarent approuver l’action d’Emmanuel Macron comme président de la République (+6 par rapport au mois dernier), contre 48% adoptant la position opposée (-7). Pour la première fois depuis la mise en place de ce baromètre, un président de la République redevient majoritaire après être descendu en-dessous du seuil de 50% de jugements favorables. La séquence africaine du chef de l’Etat et ses déplacements au Burkina Faso, en Côte-d’Ivoire et au Ghana semblent lui avoir grandement bénéficié. En hausse dans l’ensemble des segments politiques de la population (hormis les sympathisants du Parti socialiste), Emmanuel Macron est jugé comme défendant bien les intérêts de la France à l’étranger (73%, +5) et comme renouvelant la fonction présidentielle (67%, +9) par une nette majorité de personnes interrogées. 

<   Le Premier ministre est sujet à une dynamique comparable à celle du président de la République. Son action est aujourd’hui approuvée par 52% des Français, soit un résultat en progression de 2 points par rapport au mois dernier et appuyé par le soutien dont ils bénéficient dans les rangs des sympathisants de La République en Marche (84%, -2) et de ceux des Républicains (66%, +9). Les personnes interrogées louent toujours majoritairement sa capacité à bien diriger l’action de son gouvernement (66%, +2), juste après le remaniement ministériel consécutif à l’élection de Christopher Castaner comme délégué général du parti présidentiel, et ses compétences en matière de dialogue (62%, +5). A l’image du Président de la République, sa proximité aux préoccupations des Français divise les personnes interrogées (46% lui attribuant cette qualité, +1, contre 52% ne le faisant pas).

 Les Français ont été ce mois-ci particulièrement marqués par les événements extérieurs. Trois sujets de politique internationale ont en effet dominé les conversations des personnes interrogées, à savoir le tir de missiles balistiques par la Corée du Nord en mer du Japon (59% de citations), l’attentat de la mosquée d’al-Rawdah ayant entraîné la mort de plus de 300 personnes en Egypte (56%) et les révélations sur la vente comme esclaves de migrants d’Afrique subsaharienne en Libye (54%). Les événements de politique intérieure, comme l’élection interne pour la présidence des Républicains (17%) ou le remaniement gouvernemental à la suite du départ de Christophe Castaner, ont peu intéressé la population, sans doute lassée de la séquence électorale ayant débuté dès septembre 2016
Opinion et Stratégies d'entreprise
06/12/2017

Le regard des actifs français sur les atouts de la marque« France »

Dans le cadre de l’événement « Horizons ESCE », l’Ifop publie une étude réalisée pour l’association ESCE Alumni. Celle-ci revient sur le concept de marque « France », véritable atout pour les entreprises françaises de demain dans un contexte de forte concurrence internationale. Cette enquête révèle tout d’abord l’importance de la marque « France » comme ambassadrice des entreprises françaises.
Près de 9 actifs en poste sur 10 (89%) considèrent en effet que sa mise en avant constitue un atout pour une entreprise française, dans un contexte de forte concurrence internationale. Un tiers de l’échantillon (34%) souligne même son rôle déterminant, partageant  « tout à fait » cet avis, notamment les électeurs d’Emmanuel Macron au 1er tour de l’élection présidentielle (41%) et les indépendants ou employeurs (41%) (contre 33% des salariés). 

Le savoir-faire et la tradition constituent les deux principaux bénéfices perçus de la marque « France » dans le domaine économique. Ces deux dimensions sont à elles deux citées en premier par 60% des actifs occupés (respectivement 35% et 25%). La qualité (citée par 19%) complète ces ressorts de l’attachement. Il en résulte la mise en avant d’une marque qui repose sur un socle solide de valeurs crédibles et légitimes. Choisir la France, c’est opter pour une marque qui a fait ses preuves. En revanche, les dimensions de créativité, performance, dynamisme et modernité, séduisantes à court terme mais qui doivent confirmer sur le long terme, sont peu citées (moins de 10% pour chacune d’entre elles).
 
 La marque « France » : une marque ombrelle… qui fait de l’ombre. Si la marque « France » constitue à elle seule un gage de fiabilité, son association avec des développements économiques concrets opère de manière moins aisée. Sur six critères, la France est  en effet davantage considérée comme « plutôt en retard » que comme  « plutôt en avance » par rapport aux grands pays industriels : l’innovation en général, le développement des robots et de l’intelligence artificielle, la qualification de la main d’œuvre, les infrastructures industrielles, le infrastructures dans les territoires et l’usine 4.0. Toutefois, dans tous ces cas à l’exception de l’usine 4.0, la perception d’un retard de la France demeure minoritaire, cette dernière étant perçue par une majorité soit comme « plutôt en avance » soit comme « dans la moyenne ».  

À propos d’ESCE AlumniESCE Alumni est le vivier des talents et des réussites de tous les diplômés à travers le monde qui regroupe aujourd'hui près de 10 000 alumni répartis dans 80 pays. L'ESCE s'est construit un réseau important qui est aujourd'hui pour chaque alumni un levier puissant pour développer sa carrière professionnelle mais aussi l'opportunité de mettre à contribution l'expérience des anciens au profit des étudiants et des jeunes diplômés. 
www.escealumni.fr@ESCEAlumni #HorizonsESCE

 À propos de l’ESCE Paris et Lyon, International Business School
Fondée il y a 50 ans à l’initiative du Centre Français du Commerce Extérieur, l’ESCE est une école de Management à vocation internationale qui prépare aux métiers de l’international. Axée prioritairement sur le commerce international, l’ESCE permet de préparer d’autres spécialités telles que Marketing, Ressources Humaines, Entrepreneuriat, Supply Chain Management, Finances et Audit/Contrôle de gestion.La priorité est donnée au développement de parcours individualisé (double diplôme, apprentissage, choix de cours à vocation culturelle). Membre de la Conférence des Grandes Ecoles, accréditée internationalement EPAS, l’ESCE bénéficie d’une reconnaissance professionnelle de tout premier plan au sein des entreprises qui se développent en France comme à l’étranger. La multi culturalité, l’ouverture aux autres et le management du développement international sont les forces de cette grande école.
Opinion et Stratégies d'entreprise
04/12/2017

Le climat municipal à Lille

L'enquête Ifop pour La Voix du Nord atteste d’une reconnaissance massive du travail de l’équipe municipale lilloise et de sa Maire : 75% des Lillois interrogés considèrent en effet positivement l’action de la municipalité tandis qu’une forte majorité (58%) se déclare satisfaite de Martine Aubry.

Ces indicateurs s’inscrivent plutôt en rupture avec ce que l’Ifop observe dans de nombreuses villes avec des habitants exprimant de l’exigence et moins de bienveillance vis-à-vis des équipes municipales.

A l’inverse, on peut parler, à travers ce sondage, d'un "miracle lillois » caractérisé d’une double manière. D'une part, se font jour des évaluations de l’action municipale très supérieures à la moyenne hexagonale et à la précédente enquête Ifop / La Voix du Nord de 2006 : le développement économique lillois suscite 72% d’avis plutôt positifs, 14 points de plus que la norme nationale; il en va de même s’agissant du commerce (70% d’opinions favorables, soit 15 point de plus que le national ou pour la politique du logement qui génère 64% de satisfaction (+24 points comparé à la norme Ifop des villes de plus de 50.000 habitants).

D’autre part, à rebours du paysage politique national et nordiste fragmenté, la satisfaction est largement partagée et n’est pas indexée sur la profession, la génération ou l’appartenance partisane. Ainsi respectivement 79% des sympathisant de la France Insoumise, 82% des socialistes, 79% des proches d’En marche, 71% des Républicains et 62% des FN évaluent positivement l'action de la municipalité lilloise. Dans ce contexte, le souhait de victoire de la liste de la majorité municipale au prochain scrutin communal est exprimé par quasiment un Lillois sur deux (47%) et progresse de 9 points depuis 2006. Plus que l’enjeu d’une 4ème candidature de Martine Aubry, cet indicateur témoigne du très faible sentiment d’usure ressenti par les électeurs lillois à l’égard de leur Maire. 

Opinion et Stratégies d'entreprise
02/12/2017

« Balises d’opinion » #8 - Les Français et le sida

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, les Français témoignent d’une certaine banalisation de la maladie dans leurs représentations. En effet, 92% estiment qu’il existe des médicaments pour continuer de vivre avec le sida alors que, dans le même temps, seuls 70% déclarent avoir peur du virus. En parallèle, on assiste à une persistance des représentations erronées sur la maladie, en particulier chez les jeunes : un tiers des Français considèrent que l’épidémie de sida est aujourd’hui contenue (38% chez les moins de 25 ans) et 18% qu’il existe un vaccin pour empêcher la transmission du virus. A noter que ces représentations n’ont pas reculé dans l’esprit des Français depuis février 2017, moment où les résultats enregistrés étaient extrêmement similaires à ceux observés aujourd’hui.