Focus 28/02/2012

N°52 // Analyse des intentions de vote à la présidentielle selon la distance aux villes : l’enjeu du grand péri-urbain

Cette analyse sur les intentions de vote en fonction de la distance aux villes se fonde sur la classification suivante : chaque commune de France a été classée selon un « gradient d’urbanité » qui correspond à la distance la séparant de l’aire urbaine de 200 000 habitants ou plus la plus proche. Pour Le Monde, l’Ifop révèle notamment qu’à 50 km des aires urbaines, François Hollande, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen obtiennent presque le même score d’intention de vote au 1er tour , et que selon la distance qui les sépare des grandes aires urbaines, les individus votent de façon très différente.

Document à télécharger

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Plus de focus

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.