Grève du 5 décembre

En partenariat avec

Sondage

Balises d’opinion #81 – Les Français et le mouvement de grève du 5 décembre

A deux semaines de la mobilisation contre la réforme des retraites organisée par plusieurs syndicats le 5 décembre prochain, l’Ifop-Fiducial pour CNews et Sud Radio ont interrogé les Français sur le regard qu’ils portent sur cette grève du 5 décembre et sur la réforme des retraites.

 

La grève prévue bénéficie d’une bonne légitimité, notamment si on la compare avec de précédents mouvement sociaux. Ainsi, près de deux Français sur trois (64%) déclarent que le mouvement du 5 décembre est justifié (dont 32% jugent même qu’il est « tout à fait justifié »). Au printemps 2018, à peine plus de quatre personnes interrogées sur dix déclaraient que la mobilisation des cheminots en faveur du maintien de leur statut était justifiée (44% lors de la dernière mesure de l’Ifop en mai 2018).

 

Politiquement, on note que cette justification du mouvement est particulièrement large à gauche de l’échiquier politique (98% parmi les sympathisants La France Insoumise et 88% parmi ceux du Parti socialiste) tandis qu’à droite les sympathisants se montrent plus partagés (43% des sympathisants LR justifient le mouvement). Sur ce point, une opposition radicale s’exprime entre les sympathisants LREM et les sympathisants frontistes : trois sympathisants LREM sur quatre ne justifient pas la Grève du 5 décembre tandis que plus de trois sympathisants frontistes sur quatre (76%) la justifient.

 

Du côté du projet gouvernemental, les Français se montrent plus divisés encore. En effet, malgré le soutien à la grève du 5 décembre, à peine plus d’un Français sur deux (53%) ne souhaitent pas que le gouvernement aille jusqu’au bout de la réforme des retraites, soit 14 points de plus que la même mesure à propos de la réforme de la SNCF de mai 2018.

Sur cette question, on retrouve le même clivage qu’évoqué plus haut entre des sympathisants de gauche et frontistes opposés au maintien de cette réforme (respectivement 77%, 74% et 61%) et des sympathisants de la majorité (82%) et des Républicains (66%) favorables à son maintien.

 

Probablement fondés sur l’issue de la mobilisation au moment de la réforme de la SNCF en 2018, une large majorité de Français estiment que le gouvernement n’abandonnera pas le projet de réforme des retraites. Ils sont 65% à le penser contre 79% en mai 2018 pour la réforme de la SNCF, signe que la contestation de la réforme dépasse les syndicats et que les Français anticipent un mouvement dur vis-à-vis du projet gouvernemental.

 

 

A LIRE SUR LE MÊME SUJET :

 

Les raisons de la colère des Français

 

 

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Grève du 5 décembre

Document à télécharger

Les résultats de l'étude

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 017 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 19 au 20 novembre 2019.

publications associées

Réalisée pour Impact AI, l’édition 2019 témoigne d'une meilleure connaissance de l'Intelligence artificielle et d'un plus grand recours.  1 - L’Intelligence...

Sondage

Notoriété et image de l’Intelligence Artificielle auprès des Français et des salariés – Vague 2

Cette deuxième édition de l'étude réalisée pour SMAAART confirme l'intérêt croissant pour les téléphones reconditionnés.  Le concept du téléphone...

Sondage

Image des entreprises commercialisant des téléphones reconditionnés, perceptions et intentions d’achat

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.