En partenariat avec

Sondage 18/06/2013

Baromètre sur le financement et l’accès au crédit des PME – Vague 18

Pour la 18ème édition de ce baromètre, l’IFOP a interrogé, à la demande de KPMG et de la CGPME, plus de 400 dirigeants d’entreprises françaises de 10 à 500 salariés sur leur financement et leur accès au crédit. Dans un contexte toujours marqué par l’inquiétude, 57 % des dirigeants de PME font face à une baisse de leur chiffre d’affaires. Bien que légèrement en recul, l’inquiétude des dirigeants de PME pour l’économie française est toujours partagée par 89 % d’entre eux (-3 points par rapport à mars 2013). Près d’un tiers (32 %) se déclare même « tout à fait inquiet », contre 23 % il y a trois mois. Corollaire de cet état d’esprit, la part des patrons de PME inquiets pour leur propre activité atteint 57 %, contre 53 % en mars 2013. La baisse du chiffre d’affaires est citée comme la principale difficulté, affectant désormais 57 % des PME (+5 points par rapport à mars 2013) à un niveau jamais atteint depuis juin 2010. A l’inverse, les hausses sur les coûts ou les prix des fournisseurs impactent moins de patrons qu’au trimestre précédent (45 %, -9 points), de même que les problèmes de trésorerie ou de financements qui concernent désormais le quart des entreprises (contre 32 % il y a trois mois). Les difficultés avec l’assureur-crédit restent stables et concernent 6 % des PME.
Plus de la moitié (52 %) des dirigeants de PME interrogés pense que le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) ne concerne pas toutes les entreprises. Cette opinion est même partagée par 65 % des dirigeants dans le BTP. En conséquence, ils ne sont que 43 % à avoir l’intention de recourir à ce dispositif. Toutefois, on note un intérêt plus vif pour le CICE dans les PME de 100 à 249 salariés et de 250 à 499 salariés, qui envisagent d’y avoir recours pour respectivement 79 % et 78 % d’entre elles. Parmi les principaux freins à son utilisation, le manque d’informations sur le dispositif est cité par six patrons de PME sur dix (60 %), suivi par la complexité du dispositif (49 %), et le risque de contrôle fiscal (11 %).

Documents à télécharger

Rapport d'étude Annexes

Méthodologie de recueil

Echantillon de 401 dirigeants d’entreprise, représentatif des entreprises françaises de 10 à 500 salariés.. La représentativité de l'échantillon a été assurée par un échantillonnage raisonné, puis chaque catégorie a été ramenée à son poids réel lors du traitement informatique des résultats. L’échantillon a été stratifié par région. Les interviews ont eu lieu par téléphone sur le lieu de travail des personnes interrogées du 21 au 28 mai 2013.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories