En partenariat avec

Sondage 05/01/2016

Baromètre sur l’image comparée des gendarmes et des policiers – Vague 4

Cette année, près de neuf Français sur dix (88%) déclarent avoir une bonne opinion des gendarmes et huit sur dix (82%) pour les policiers. Ces résultats, les plus hauts observés depuis le lancement du baromètre sur l’image comparée des gendarmes et des policiers en 2012, s’inscrivent dans le contexte très particulier des attentats de janvier 2015 et de ceux du 13 novembre, survenus seulement deux semaines avant cette vague de baromètre.

Ainsi, l’opinion positive vis-à-vis des policiers fait un bond de 17 points par rapport à 2014 et la proportion de Français déclarant avoir une « très bonne opinion » des policiers fait plus que doubler en un an (passant de 11 à 25%). Les gendarmes ne sont pas en reste puisque quatre Français sur dix se disent également « très satisfaits » d’eux (40%), contre seulement 25% en 2014. La très forte empathie à l’égard des forces de l’ordre, qui s’était notamment traduite par des applaudissements dans les cortèges du 11 janvier, demeure donc d’actualité.

Il ne fait aucun doute que l’actualité tragique de ces derniers mois et la mobilisation constante des forces de l’ordre dans le cadre des niveaux élevés de plan Vigipirate valorisent celles-ci aux yeux des Français. Cette présence des policiers et des gendarmes leur vaut un niveau de popularité très élevé au sein de l’ensemble de la population. On observe cependant des clivages sur la perception des policiers autour de l’âge et la proximité politique. Ainsi, seuls trois quarts des moins de 35 ans (74%) ont une bonne opinion des policiers, contre 84% chez leurs aînés (et jusqu’à 90% chez les 65 ans et plus). De même, 86% des sympathisants de droite affirment en avoir une bonne opinion, cette proportion descendant à 77% chez les proches de la gauche, principalement à cause des sympathisants du Front de Gauche (66% d’opinions positives), traditionnellement plus hostiles aux forces de l’ordre, et peut-être interpellés par la déclaration de l’état d’urgence consécutive aux attentats du 13 novembre.

Lorsqu’on analyse leur image de manière plus détaillée, un tiers des Français (30%) estime que les gendarmes sont plus proches de la population que les policiers, et un quart qu’ils sont plus honnêtes (27%). Plus de la moitié des Français considère néanmoins que les policiers et les gendarmes sont également motivés (57%), efficaces (57%), et honnêtes (55%). Dans la comparaison des policiers et des gendarmes, les ordres de grandeur sont proches de ceux observés lors des vagues d’enquête précédentes. Pour chacun des items testés, on observe qu’environ un Français sur dix estime qu’aucun des traits d’image proposé ne correspond à la police ou à la gendarmerie (11% l’affirment pour l’item « motivés », 9% pour « efficaces », 13% pour « honnêtes » et « proches de la population »).

Comme on pouvait s’y attendre, cette vague de baromètre révèle donc un regain de popularité des forces de l’ordre dans leur ensemble, largement imputable à l’actualité nationale depuis le début de l’année 2015. Si les différentiels de popularités traditionnellement observés entre policiers et gendarmes demeurent, la défiance envers les forces de l’ordre n’a historiquement jamais été aussi basse.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1211 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 1er au 3 décembre 2015.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories