Focus 15/10/2013

N°97 // Cantonale partielle de Brignoles : la poussée frontiste fait sauter les verrous

Le FN est implanté de longue date dans le canton de Brignoles. Lors des cantonales de 2011, il avait d’ailleurs été l’un des deux seuls cantons remportés par le parti lepéniste (avec le canton de Cavaillon dans le Vaucluse) avec 50 % des suffrages exprimés. Au regard du faible écart en nombre de voix, cette élection fut annulée et une première cantonale partielle eut lieu à l’été 2012, cette fois ce fut le candidat communiste qui s’imposa mais de peu, le FN obtenant 49,9 % de voix. Et lors de l’élection présidentielle, Marine Le Pen enregistra un score de 28,4 % dans ce canton, soit 10 points de plus que sa moyenne nationale. La victoire du FN dimanche dans ce canton, certes des plus favorables, n’en constitue pas moins un événement d’importance qu’on aurait tort de banaliser et ce, pour plusieurs raisons.

Document à télécharger

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Plus de focus

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.