Dossier spécial 24/02/2021

Crise sanitaire : quels impacts sur la place de la composition et des ingrédients alimentaires ?

Le pôle Consumer & Retail de l’IFOP a mené, fin 2020, la 5ème vague de son étude Food Ingredients pour mesurer l’impact de cette période si particulière sur les habitudes alimentaires des Français, et tirer des enseignements pour les marques.

 

 

L’impact d’un contexte d’insécurité alimentaire

 

La période actuelle est marquée par une double anxiété sur ce que l’on ingère :

  • Une méfiance envers les ingrédients néfastes, ou potentiellement néfastes, relayée par les nombreux bad buzz médiatiques: citons pour l’exemple les nitrites, le dioxyde de titane, l’huile de palme, …
  • … sur fond de crise sanitaire où le ‘fait-maison’ s’est renforcé, au détriment des produits industriels (comme l’a expliqué notre webinar)

 

Ce à quoi s’ajoute la recherche du « produit / fabriqué en France », renforcée par un contexte de « stupeur » à la découverte de la dépendance envers d’autres pays pour les masques ou les vaccins par exemple.

Ainsi, on assiste un engagement croissant des consommateurs dans le ‘mieux manger’ : notre étude Food Ingredients souligne notamment la progression de l’ensemble des attentes responsables (respect de l’environnement, origine France, bio, …) et de nombreuses hausses de préoccupation envers les ingrédients.

 

 

Une évolution des critères de réassurance alimentaire

 

Ces éléments de contexte expliquent aisément que le besoin de réassurance reste capital, et notamment via la composition des produits.

 

Mais les critères évoluent avec la progression des outils mis à disposition des consommateurs :

  • Les Français lisent un peu moins les listes d’ingrédients dans le détail…
  • … pour se reposer sur des indicateurs agrégeant et rendant accessibles les informations : c’est notamment le cas du Nutri-score bien sûr, de plus en plus affiché par les industriels et donc utilisé par les consommateurs, mais aussi des applications, telle Yuka notamment

 

Agissants comme des tiers de confiance, ces outils simplifient la prise de décision des consommateurs, et facilitent la comparaison des produits entre eux.

Des outils que des marques ont déjà fait leurs, intégrant ces indicateurs en amont à leur cahier des charges !

 

 

Et les marques alimentaires dans tout cela ?

 

Conscients de l’enjeu, les industriels travaillent sur l‘optimisation de leurs recettes :

  • De façon globale, en pratiquant le ‘clean label’ comme l’explique Nestlé,
  • Mais également en lançant de nouvelles gammes et/ou en valorisant les ingrédients (ou leur absence) on pack: sans nitrite, moins de sel, sans sucre ajouté, …

 

Des efforts sur l’amélioration de recettes perçus par les Français, ce que montre notre étude ; mais des efforts jugés nettement insuffisants de par…

  • Une progression plus rapide des attentes que des progrès
  • Une défiance généralisée envers les grandes marques alimentaires: « small is beautiful »

 

Alors évidemment, la tâche est ardue pour les industriels :

  • La transformation des recettes demande un effort financier important en R&D
  • Il faut déterminer, et l’étude donne des éléments en ce sens, les catégories et les ingrédients à prioriser, en supprimant dès que possible les ingrédients les plus rejetés et en identifiant leurs alternatives acceptables
  • Cela nécessite parfois une « éducation » des consommateurs, habitués à de longues durées de conservation, à des produits standardisés en termes de couleur, de taux de sucre ou de sel, …
  • Tout en gardant à l‘esprit que l’archipelisation de la société et les difficultés financières croissantes d’un nombre important de consommateurs limitent l’acceptabilité prix

 

Mais le rétablissement de la confiance ne pourra passer que par…

  • Un travail de fond sur les recettes, avec une cohérence globale (au niveau des références) & transversale (au niveau de l’ensemble des gammes) de la démarche
  • Un processus plus large de conversion des marques vers une production plus responsable, un pilier de l’engagement (Baromètre Marques engagées)

 

 

Pour en savoir plus : Food Ingredients

Votre interlocuteur

Johan Le Douce Directeur d'Etudes - Consumer & Retail

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories