En partenariat avec

Sondage 27/05/2010

Enquête d’opinion auprès de la population grecque

Un citoyen grec sur deux juge « très grave voire dramatique » la crise que traverse son pays. Ni la spéculation financière internationale (14 %), ni l’attitude des Grecs de manière collective (11 %) ne semblent être à l’origine de cette situation mais bien pour 69 % des personnes interrogées la mauvaise gestion de la part des gouvernants. Dans ce contexte, à l’exception de l’armée (64 % de confiance), toutes les autres institutions grecques suscitent aujourd’hui la défiance qu’il s’agisse du gouvernement, du parlement ou bien encore de la presse et des médias. Concernant le remède, les Grecs sont très partagés : 47 % jugent les mesures imposées par le FMI « dures mais nécessaires » quand 42 % (mais 57 % des fonctionnaires, catégorie principalement concernée) les perçoivent « trop dures et inacceptables ». On comprend alors que la cote de popularité du FMI (21 %) soit plus faible que celle de la Turquie (25 %)…
Pour autant l’Union Européenne n’est pas rejetée (58 % de bonnes opinions) et la sortie de l’Euro et de l’Europe ne fait pas recette : 66 % estiment que cela serait une mauvaise chose si la Grèce quittait l’UE et 54 % si elle optait pour un retour à la drachme.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 800 personnes, représentatif de la population grecque âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 12 au 17 mai 2010.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.