En partenariat avec

Sondage 11/01/2011

Enquête sur le mariage et les modes de rencontres chez les Musulmans de France

Les sites de rencontres communautaires et plus particulièrement les sites rencontres pour musulmans connaissent un succès grandissant en France comme à l’étranger. Afin de mieux comprendre les ressorts de l’engouement pour ces sites spécialisés, l’Ifop a mené la première grande enquête sur le sujet auprès d’un échantillon représentatif de 500 musulmans. Réalisée pour le compte d’Inchallah.com, site de rencontre maritale pour musulmans, cette étude confirme leur attachement au mariage avec un membre de leur communauté tout en battant en brèche certaines idées reçues sur leur rapport aux traditions (comme les mariages arrangés) ou à de nouveaux modes de rencontres comme les sites Internet communautaires.

Les chiffres clés :
– 84% des musulmans s’opposent à la légalisation de la polygamie en France
– 83% des musulmans refusent l’idée de laisser les parents choisir le conjoint de leurs enfants
– 73% des musulmans rejettent le fait d’avoir des rapports sexuels avant le mariage
– 53% des musulmans ne sont pas disposés à se marier avec quelqu’un d’une autre religion
– 66% des musulmans interrogés se disent intéressés par un site de rencontre entre personnes de confession musulmane

L’analyse de l’Ifop
Dans le domaine des mœurs et de la morale sexuelle, les musulmans vivant en France oscillent entre tradition et modernité. Dans un pays où domine le principe de libre choix de son mode de vie, ils se sont largement affranchis des préceptes religieux ou culturels qui légitimaient la polygamie ou les mariages arrangés. En revanche, leur système de valeurs reste imprégné d’une morale rigoriste qui circonscrit la sexualité au seul cadre du mariage tout en imposant des critères religieux dans le choix du conjoint. Or, l’aspiration à une union intra-confessionnelle, tout comme le refus de la cohabitation hors mariage, apparaît en décalage dans une société française où la formation du couple n’est plus perçue comme un sacrement religieux. Il en résulte des comportements spécifiques sur le marché matrimonial qui ne sont pas sans poser problèmes, notamment pour les femmes qui éprouvent plus de difficultés pour trouver un partenaire. Face à des modes de rencontres traditionnels jugés désuets ou inappropriés, les sites de rencontres communautaires leur apparaissent appropriés, notamment parce qu’ils leurs permettent d’élargir leur choix de partenaires potentiels, tout en leur garantissant un total anonymat. En dépit de la fracture numérique qui touche une partie des musulmans vivant en France, ce type de sites de rencontres constitue donc une réponse adaptée aux besoins spécifiques de leur communauté.

Documents à télécharger

Rapport d'étude Annexes

Méthodologie de recueil

Echantillon de 503 personnes se déclarant d’origine ou de confession musulmane, âgées de 15 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 23 au 24 novembre 2010.

Votre interlocuteur

François Kraus Directeur du pôle Politique / Actualités - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.