En partenariat avec

Sondage 05/11/2012

Enquête sur les discriminations dans l’accès au logement locatif

A la demande du Défenseur des droits, l’IFOP a réalisé un sondage sur la perception et le vécu des discriminations dans l’accès à un logement locatif. Afin d’identifier d’éventuelles différences liées au fait de résider dans un quartier sensible, échantillon représentatif des habitants de zones urbaines sensibles a également été interrogés. Pour 82% de la population française, les discriminations dans l’accès à un logement locatif sont fréquentes. Paradoxalement, ce chiffre est inférieur pour les seuls habitants des ZUS (70%) , alors qu’ils sont, dans les faits davantage exposés aux discriminations dans l’accès au logement : plus d’un tiers des habitants des ZUS ayant cherché un logement au cours des dix dernières années déclare avoir été victime de discrimination, contre un quart pour les personnes représentatives de la société française dans son ensemble.
Les personnes ayant un revenu irrégulier (CDD, intérim) sont perçues comme étant les plus exposées à des différences de traitement. S’il ne s’agit pas à proprement parler d’un critère de discrimination au sens de la loi, l’irrégularité des revenus concerne le plus souvent des populations spécifiquement exposées aux discriminations, telles que les personnes jeunes, d’origine immigrée, les familles monoparentales… L’importance des ressources se retrouve à l’identique au niveau du vécu : le fait d’avoir un contrat de travail précaire ou des revenus ne provenant pas d’un salaire est cité comme un critère discriminant par plus de la moitié des victimes. S’agissant des autres critères de discrimination, on note une différence entre le vécu des habitants des ZUS et de la population globale : pour 37% des habitants des ZUS, la discrimination dont ils ont été victimes est liée à leur origine (contre 14% pour la France entière) et 32% à la structure familiale (contre 18% pour la France entière). Les spécificités sociodémographiques des ZUS peuvent expliquer ces différences. Le (jeune) âge est le 2ième critère (après les revenus) cité par les victimes représentant la France entière, alors qu’il n’apparaît qu’en 4ième position pour les victimes résidant en ZUS.

Documents à télécharger

Rapport d'étude Annexes

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et 502 personnes, représentatif de la population résidant en Zone Urbaine Sensible âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession, statut d’occupation du logement) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) pour la France entière et par téléphone au domicile des personnes interrogées pour les habitants des ZUS du 3 au 8 octobre 2012 (France entière) / du 4 au 8 octobre 2012 (habitants des ZUS).

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories