Entretien 29/06/2017

«Les salariés de la French Tech ont imposé de nouveaux standards »

Entretien avec Aude Grant, Directrice générale adjointe Asset management et Investissement de la Société Foncière Lyonnaise (SFL), leader sur le segment prime de l’immobilier tertiaire parisien. Elle revient sur les grands enseignements de la 4ème édition du baromètre « Paris WorkPlace », mené avec l’Ifop, et mettant cette année en regard les perceptions et attentes des salariés des entreprises de la French Tech vis-à-vis de leur lieu de travail et celles d’un échantillon représentatif de salariés parisiens, tous secteurs confondus.

Pourquoi avoir dédié cette édition aux bureaux de la French Tech ?

D’abord parce que ce sont ces entreprises qui définissent les normes de demain. En auscultant les French Tech et leurs bureaux, nous dégageons des enseignements de portée générale, valables pour toutes les entreprises. Ensuite parce que beaucoup de fantasmes existent autour de l’univers de la Tech. Nous avons voulu mesurer le « vrai » niveau de satisfaction dans ces entreprises et regarder comment et pourquoi elles parviennent à générer un bien-être plus fort qu’ailleurs. L’atmosphère supposément cool et l’effervescence de l’entreprise en croissance ne suffisent pas à tout expliquer. Il y a aussi des partis pris forts en matière d’environnement de travail. Vous remarquerez d’ailleurs que nous ne parlons pas de « start-up »… Toutes les entreprises que nous avons interrogées sont nées avant 2012 et ont atteint un effectif qui les a contraintes à avoir une véritable réflexion sur leur stratégie immobilière.

N’y a-t-il pas un paradoxe à voir des salariés heureux au travail mais qui ne s’imaginent pas rester plus de cinq ans dans leur entreprise ?

Cela démontre l’enjeux colossal que représente la rétention des talents pour les entreprises de la Tech. Les salariés sont l’avantage compétitif et, la barrière à l’entrée d’entreprises qui n’ont, pour la plupart, pas d’outil industriel. De la même manière, les compétences sont à la fois le carburant, et la ressource rare pour les sociétés Tech. On parle d’un sujet vital, au sens propre du terme, c’est-à-dire qu’il engage l’avenir de l’entreprise. La réponse doit donc être à la hauteur : les French Tech n’ont pour ainsi dire pas d’autre choix que d’investir dans des bureaux hyper-attractifs. Car elles ont affaire à une population devenue plus exigeante au fil des années : globalement, les salariés de la Tech sont attachés, davantage que les autres, à avoir des temps de trajets courts, à travailler dans des quartiers centraux, à profiter de bureaux qui ont une âme et qui sont conçus pour travailler vite et bien, si possible en équipe.

En quoi ces entreprises Tech préfigurent-elles l’avenir de l’immobilier tertiaire ?

Nous sommes entrés dans une période extraordinairement intéressante pour L’immobilier d’entreprise avec un changement de paradigme : désormais, c’est l’usage et les attentes des utilisateurs qui guident le métier. Il n’est pas surprenant de voir que les sociétés digitales, qui placent l’expérience utilisateur au cœur de leur modèle, appliquent les mêmes schémas de pensée à leurs propres bureaux et à leurs utilisateurs, c’est-à-dire leurs équipes. Le critère pour apprécier un lieu de travail, ce n’est pas le prix, ce n’est pas la conformité à telle ou telle certification, c’est la satisfaction des utilisateurs. Elle doit être suivie, mesurée, monitoré »
——–

« Nous sommes hébergés par la BPI et partageons l’immeuble avec plusieurs entreprises innovantes, on croise des entrepreneurs,des patrons de sociétés cotées au NASDAQ… – c’est stimulant de croiser des gens qui sont en train de réfléchir au monde de demain dans des domaines très différents des nôtres. » GEOFFROY GUIGOU, Younited Credit


> En savoir plus sur les enseignements clés du baromètre Paris Workplace 2017

> Découvrir les résultats en vidéo

Votre interlocuteur

Maÿlis Brige Chargée de communication

plus d'entretiens

Entretien avec Dimitri Boulte, Directeur Général Délégué de la Société Foncière Lyonnaise (SFL), leader sur le segment prime de l’immobilier tertiaire parisien....

Entretien

[ENTRETIEN DU MOIS] Pour les Parisiens, le lieu de travail est un moyen de créer du lien social et impacte la performance de l’entreprise

Entretien avec Anne-Laure Marchal, Directrice d’Études au sein du département Opinion & Stratégies d'Entreprise de l'Ifop, en charge du dernier baromètre Paris...

Entretien

[ENTRETIEN] 85% des salariés parisiens jugent qu’il y a une « bonne » voire « très bonne » ambiance entre collègues au bureau

Retour sur l’étude Ifop menée en septembre 2015 pour le cabinet d’audit et de conseil PwC sur le marché de la cyber-assurance avec Pauline Adam-Kalfon, Directrice...

Entretien

[ENTRETIEN] Cyber-assurance : quels grands enjeux face à l’émergence de la cyber-criminalité ?

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.