En partenariat avec

Sondage

Etude auprès des maires sur les services d’eau et de déchets

A l’occasion du « Salon des maires et des collectivités locales » (24-26 novembre 2020) qui rassemble chaque année les acteurs majeurs des marchés publics, le groupe Suez a fait réaliser par l’Ifop une enquête visant à connaitre le degré de satisfaction des élus locaux à l’égard de la gestion actuelle des services d’eau et de déchets dans leurs communes mais aussi leur point de vue sur l’opportunité du rapprochement entre Véolia et Suez. Réalisée auprès d’un échantillon national représentatif de maires et de présidents d’EPCI, cette enquête montre que ces élus sont à la fois très satisfaits de la gestion actuelle de ces services – y compris durant les périodes critiques de confinement – et très réticents à ce que ce constitue un nouveau géant du marché de l’eau. 

 

Collecte des déchets, distribution de l’eau… des sources de satisfaction pour les élus, y compris en période de confinement

 

Alors que le premier confinement s’était traduit par des changements substantiels dans l’organisation des collectes de déchets (ex : fermeture des déchetteries, suspension de la collecte sélective,…), force est de constater que les équipes ont été largement à la hauteur aux yeux des élus interrogés : 93% des maires et présidents d’EPCI ont été satisfaits du travail des services de collecte et de traitement des déchets à cette occasion. De même, ils ont été massivement satisfaits des services d’eau et d’assainissement : à 98%, soit un taux légèrement supérieur à celui observé mi-juin chez l’ensemble de leurs administrés (89% – source Kantar).

 

Et après cette bonne expérience, c’est relativement serein que les élus locaux abordent le second confinement amorcé le 30 octobre : la quasi-totalité des maires et présidents d’EPCI se disent « plutôt  sereins » en ce qui concerne le fonctionnement des services de collecte et de traitement des déchets (95%) tout comme celui de leur service d’eau et d’assainissement (96%).

 

Il est vrai qu’aujourd’hui, dans la plupart des collectivités, ces services constituent très clairement des sources de satisfaction : le service actuel de collecte et de traitement des déchets suscite ainsi un sentiment de satisfaction massif (94%) chez les maires et présidents d’EPCI interrogés et rares sont les élus à trouver que la situation du service de distribution de l’eau s’est dégradée ces dernières années : à peine 4%, contre 55% qui estiment au contraire qu’elle s’est améliorée et 40% qu’elle est restée stable.

 

La question du prix de l’eau reste quant à elle un problème relativement secondaire si l’on juge la proportion limitée d’élus se plaignant du prix « trop élevé » de l’eau dans leur commune (24%), y compris dans les collectivités où le service est délégué à une entreprise privée (27%, contre 22% dans les collectivités en régie). 71% d’entre eux jugent au contraire ce prix justifié

 

La perspective d’une fusion Suez-Veolia suscite de très nettes réticentes des collectivités

 

Le rapprochement opéré entre Veolia et Suez semble beaucoup inquiété les maires qui anticipent des répercussions négatives sur leurs services. Une majorité (55%) des maires concernés – c’est-à-dire dont les collectivités sont en délégation de service public – se disent ainsi préoccupés quant à l´effet que le rapprochement entre Veolia et Suez pourrait avoir dans leur territoire en ce qui concerne les conditions de distribution de l´eau.

 

Le rapprochement des deux groupes fait notamment craindre une flambée des tarifs : les trois quarts des maires interrogés (76%) anticipant une hausse des prix des services de l’eau si le rapprochement entre Veolia et Suez venait à se concrétiser. Ils ne sont en revanche qu’une minorité à crainte une dégradation de la qualité de service, que ce soit de l’eau (34%) ou des déchets (37%).

 

Dans ce cadre, une large majorité de maires (60%) estiment que les conséquences d’une prise de contrôle de Veolia seront « néfates » pour les collectivités locales. A peine un quart (25%) d’entre eux estiment que ce rapprochement entre Veolia et Suez va avoir des effets bénéfiques pour l’ensemble des collectivités.

 

Or, ces craintes d’une dégradation de la tarification et/ou de la qualité de service sont de nature à pousser  de nombreux élus à choisir de reprendre la gestion de l’eau en régie : 39% des maires dont la collectivité est en délégation de service public déclarent que la constitution d’un tel « géant » les incitera à passer leur service d’eau en régie.

 

Documents à télécharger

Présentation Communiqué de presse

Méthodologie de recueil

Etude Ifop pour Suez Groupe menée par téléphone du 3 au 19 novembre 2020 auprès d’un échantillon de 400 maires, représentatif de l’ensemble des maires de France.

Votre interlocuteur

François Kraus Directeur du pôle Politique / Actualités - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Documents à télécharger

Présentation Communiqué de presse

Méthodologie de recueil

Etude Ifop pour Suez Groupe menée par téléphone du 3 au 19 novembre 2020 auprès d’un échantillon de 400 maires, représentatif de l’ensemble des maires de France.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories