Focus 23/11/2017

N°172 // L’exonération de la taxe d’habitation : mesure totémique du candidat-président Macron

À la suite de ses propos controversés concernant la colonisation en Algérie, Emmanuel Macron connut un trou d’air dans sa campagne à la mi-février. Selon le Rolling Ifop-Fiducial pour Paris-Match, CNews et Sud Radio, l’intention de vote en sa faveur tomba à 18,5% le 17 février, atteignant ainsi son point le plus bas de toute la campagne. La courbe se stabilisa dans les jours qui suivirent à 19% avant de bondir à 22,5 % puis à 23,5% après le 22 février, date à laquelle François Bayrou annonça son ralliement au candidat d’En Marche ! De nombreux commentateurs ont souligné à juste titre que le renfort de François Bayrou avait constitué l’un des tournants de la campagne et avait permis à Emmanuel Macron de reprendre l’initiative et de mener la course en tête.

Document à télécharger

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Plus de focus

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.