Focus 14/09/2013

N°94 // 2009-2013 : le Front de Gauche à l’épreuve des urnes

Dans le prolongement de la campagne unitaire pour le « non » au référendum de 2005, le Parti Communiste et le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon, en rupture de ban avec le PS, allaient, avec quelques personnalités de la « gauche de la gauche », créer en 2008 le Front de Gauche.
Cette construction politique inédite allait connaître son baptême du feu lors des élections européennes de 2009. Avec 6,5% des suffrages exprimés et 3 élus, cette coalition parvint à se créer un espace politique et à devancer d’emblée le NPA d’Olivier Besancenot, qui à l’époque avait plutôt le vent en poupe. En dépit des tensions pouvant exister entre ses différentes composantes, la coalition a tenu bon lors des régionales de 2010, des cantonales de 2011 puis à la présidentielle de 2012. Alors que les négociations sur la stratégie à adopter pour les municipales agitent le Front de Gauche et que son électorat a très rapidement retiré son soutien à François Hollande, il nous est apparu intéressant de revenir sur l’assise électorale du Front de Gauche telle qu’elle s’est dessinée lors de ces différents scrutins et sur le processus qui a vu cet électorat passer en quelques mois du soutien massif à François Hollande au second tour de la présidentielle à la défiance.

Document à télécharger

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Plus de focus

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.