En partenariat avec

Sondage 27/10/2013

La perception de la Bretagne et de son avenir par ses habitants

Les Bretons révoltés et résignés face à la crise.
Le sentiment de révolte est actuellement très fort en Bretagne. Plus de la moitié des Bretons (56%) se disent « révoltés » face à la situation économique et sociale actuelle de la France, et près d’un tiers d’entre eux (31%) affirment être « résignés ».
Ce sont d’abord les ouvriers et employés bretons qui se disent « révoltés » (56% contre 45% chez les CSP+), et plus encore les 50-64 ans (69%), qui sont souvent les premiers touchés, dans le secteur industriel et agro-alimentaire notamment, par les plans de licenciements. Parallèlement, et de manière un peu contre-intuitive, le sentiment de révolte augmente avec l’âge : 63% des 65 ans et plus contre 42% des 18-34 ans. A l’inverse, signe d’un profond désarroi, c’est parmi les plus jeunes que la résignation est la plus forte : 40% des 18-34 ans contre 24% des 65 ans et plus.
Politiquement parlant, les logiques traditionnelles sont également bouleversées. Le sentiment de révolte est beaucoup plus fort chez les sympathisants de droite que chez les sympathisants de gauche (74% contre 40%). Le fait que le pays comme la région Bretagne soient dirigés par des majorités socialistes explique sans doute que les sympathisants de gauche soient plus nombreux à exprimer un sentiment de résignation face au contexte économique et social (42% contre 18% chez les sympathisants de droite).
Ces proportions de « révoltés » et de « résignés » sont comparables à celles observées dans l’ensemble de la population française : en juillet dernier, la France comptait, selon un autre sondage Ifop, 52% de « révoltés » et 33% de « résignés ». On peut donc penser qu’on assiste à un alignement du niveau de « ras-le-bol » breton sur le niveau de colère français, suite aux annonces successives de fermetures ou de suppressions de postes dans plusieurs sites industriels et agroalimentaires de la région (Gad, Doux, PSA, Alcatel-Lucent, Zeiss…).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 606 personnes, représentatif de la population bretonne âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 21 au 23 octobre 2013.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories