En partenariat avec

Sondage 26/03/2015

L’adhésion à différentes propositions sur la place de l’Islam en France

La proposition de la secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes Pascale Boistard d’interdire le port du voile à l’Université, mais aussi le souhait du Président de l’UMP Nicolas Sarkozy d’interdire les repas de substitution dans les cantines scolaires, ont relancé le débat sur la place de l’Islam dans les milieux scolaires et universitaires. Interrogées à ce sujet, les Français sont majoritairement favorables à la modération des signes ostentatoires religieux dans ces environnements.

L’opposition au port du voile ou du foulard islamique dans les salles de cours des universités paraît assez marquée au sein de la population française. 72% des personnes interrogées sont favorables à son interdiction, contre 18% y étant opposées. Il en est de même s’agissant du port du voile ou du foulard islamique par une personne accompagnant des enfants lors d’une sortie scolaire, que 68% des Français voudraient voir interdits. L’introduction de plats de substitution halal dans les cantines scolaires fait davantage débat : L’adhésion à sa suppression concerne plus d’une personne interrogée sur deux (55%). Les milieux scolaires et universitaires apparaissent ainsi comme des lieux sacrés où la religion ne doit pas faire son entrée.

Pour autant se fait jour des différences d’appréciation en fonction de deux critères principaux, l’âge et la sensibilité politique. Les jeunes se montrent ainsi moins hostiles au port du voile dans les salles de cours des universités ou par les accompagnants des sorties scolaires, ou à l’introduction de repas de substitution dans les cantines scolaires. De la même manière, les sympathisants du Front National se veulent les plus radicaux vis-à-vis des comportements liés à la religion musulmane, tandis que les positions deviennent moins dures plus on avance sur la gauche de l’échiquier politique.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1339 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 18 au 19 mars 2015.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Jean-Philippe Dubrulle Directeur d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories