En partenariat avec

Sondage 04/10/2015

L’adhésion des Français à l’intervention militaire en Syrie contre l’Etat islamique

Alors que des avions de chasse français ont procédé à leurs premiers bombardements sur les positions de l’Etat Islamique en Syrie, et que François Hollande a réaffirmé devant l’Assemblée générale des Nations unies la détermination de la France à lutter contre le groupe terroriste, les trois quarts des Français (76%) se déclarent aujourd’hui favorables à la participation militaire de la France à l’intervention militaire internationale en Syrie contre les djihadistes.

Ce niveau d‘adhésion très élevé – et particulièrement ferme puisque 41% des interviewés se disent « tout à fait favorables » aux bombardements – se situe dix points au-dessus de la dernière mesure réalisée concernant une intervention militaire en Irak, toujours contre l’Etat Islamique (66% en mai 2015).

La forte adhésion à la participation de la France à l’intervention militaire internationale contre l’Etat Islamique s’expliquait déjà, lors des précédentes mesures concernant l’Irak, par la nature de l’ennemi désigné : un groupe terroriste fondamentaliste qui a multiplié les exactions, dont certaines ont récemment été mises en lumière dans les médias (la codification du viol, etc.). Néanmoins, le bond de l’adhésion à l’engagement militaire de la France contre cet ennemi s’explique également sans doute par l’actualité plus immédiate liée aux migrants : alors que l’Europe fait face à un afflux massif de réfugiés, se fait jour la nécessité de lutter contre la source de cet exode, c’est-à-dire l’Etat Islamique, et de stabiliser la Syrie.

Ce niveau d‘adhésion se situe également vingt points au-dessus de l’hypothèse d’une intervention terrestre des troupes française en Syrie (56% mi-septembre), cet écart s’expliquant par le fait que nos compatriotes sont plus réservés concernant un engagement terrestre, susceptible d’entraîner des pertes parmi les soldats dans des combats au sol.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 29 septembre au 1er octobre 2015.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories