En partenariat avec

Sondage 02/11/2010

L’auto-positionnement des Français sur l’axe gauche-droite

France-Soir a récemment proposé à l’Ifop de réaliser un sondage sur une question « classique » de la sociologie électorale, à savoir le positionnement politique des Français sur un axe gauche-droite. Trois enseignements sont à relever :
– Un tiers des personnes interrogées se positionne sur la réponse « ni à gauche, ni à droite », soit une progression de 4 points depuis la dernière campagne présidentielle. Ce chiffre préoccupant pour la santé de notre vie démocratique est à relier à la défiance croissante des Français à l’égard du personnel politique que la très forte abstention à tous les scrutins depuis 2007 a exacerbée. A cet égard, on observe que les segments de population se disant ni à gauche, ni à droite recoupent largement les catégories de Français les plus abstentionnistes : jeunes âgés de 18 à 25 ans, ouvriers et employés,
– La part des personnes se disant de gauche (25%) excède celle de droite (19%, -3 points depuis 2007) tandis que le centre obtient 15%. La gauche recueille des scores supérieurs à sa moyenne dans des catégories aussi hétérogènes que les cadres supérieurs ou professions libérales (un tiers se déclare de gauche contre 22% pour la droite) et les ouvriers (30%). A l’inverse, le positionnement à droite s’avère le plus élevé auprès des personnes âgées de plus de 65 ans (37% contre 25% pour la gauche), dont on sait que cette catégorie constitue le cœur de cible électoral de la majorité présidentielle,
– Enfin, une part marginale de personnes interrogées se classe aux pôles extrêmes que ce soit très à gauche (4%) ou très à droite (3%). Il convient sans surprise de noter la surreprésentation des sympathisants FN se disant très à droite (34%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 965 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) du 16 au 17 septembre 2010.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.