En partenariat avec

Sondage 07/06/2017

Le climat législatif dans la 2e circonscription du Gard

Député sortant, Gilbert Collard apparaît en difficulté dans la deuxième circonscription du Gard face à Marie Sara, candidate La République En Marche soutenue par le Parti socialiste.

Avec près d’un tiers de l’électorat se portant sur chacune de leur candidatures (32% pour Gilbert Collard et 31% pour Marie Sara), une grande incertitude se dessine quant à l’issue du premier tour dans la circonscription. Soutenue par le Parti socialiste, Marie Sara bénéficie d’importants reports de voix en provenance des électorats de Benoît Hamon (50%) et de Jean-Luc Mélenchon (26%) mais également d’une part non négligeable d’électeurs de François Fillon (25%).

Ces reports lui permettent de se hisser au niveau du député du Front National alors qu’Emmanuel Macron n’est arrivé qu’en quatrième position au premier tour de l’élection présidentielle avec 17,46% des suffrages dans cette circonscription.

En troisième position, la candidate Les Républicains Pascale Mourrut rassemble quant à elle 17,5% des suffrages, ce qui rend incertain son arrivée au pallier des 12,5 % des électeurs inscrits nécessaires pour se qualifier pour le second tour.

Dans l’hypothèse la plus probable d’un duel entre la candidate LREM et le candidat FN, 56% des électeurs se porteraient sur la première et 44% sur le second. Marie Sara réussirait à rassembler sur son nom la quasi-totalité des électorats de gauche (95% de l’électorat de Jean-Luc Mélenchon et 100% de celui de Benoit Hamon) et plus de deux électeurs sur trois (69%) de François Fillon.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 600 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 679 personnes, représentatif de la population de la 2e circonscription du Gard. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par canton. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) du 30 au 31 mai 2017.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Jean-Philippe Dubrulle Directeur d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Réalisée pour Impact AI, l’édition 2019 témoigne d'une meilleure connaissance de l'Intelligence artificielle et d'un plus grand recours.  1 - L’Intelligence...

Sondage

Notoriété et image de l’Intelligence Artificielle auprès des Français et des salariés – Vague 2

Cette deuxième édition de l'étude réalisée pour SMAAART confirme l'intérêt croissant pour les téléphones reconditionnés.  Le concept du téléphone...

Sondage

Image des entreprises commercialisant des téléphones reconditionnés, perceptions et intentions d’achat

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.