En partenariat avec

Sondage 09/03/2010

Le climat politique en Corse à dix jours des élections territoriales de 2010

D’après un sondage réalisé par l’Ifop pour France 3 Corse et le nouveau quotidien régional Corse, 24 ore, l’île de Beauté devrait passer à gauche si les différents courants de l’opposition parviennent à s’unir au second tour. Réalisée dix jours avant le scrutin, cette enquête révèle en effet une large domination des listes de gauche et ceci aussi bien au premier qu’au second tour. 

– Au premier tour, les listes de gauche rassembleraient 38% des intentions de vote, contre 29,5% pour les listes de droite et d’extrême-droite et 25% pour les listes nationalistes. De son côté, la liste de l’Alliance Ecologiste Indépendante conduite par Jean-François Baccarelli frôlerait (avec 6% des voix) la barre de qualification au second tour alors que la liste soutenue par le Modem resterait à un niveau marginal (1,5%). En termes d’évolution depuis le mois de janvier, on note que la dynamique de campagne est surtout favorable aux nationalistes – qui gagnent 8 points en deux mois – tandis que le potentiel électoral de la majorité (conduite dans l’île par Camille de Rocca Serra) s’effrite fortement : – 6,5 points par rapport au mois de janvier, à 23,5% d’intentions de vote. La liste des autonomistes et des nationalistes modérés conduite par Gilles Simeoni et Jean-Christophe Angelini se hisse donc à la seconde place (15,5%, + 3,5 points), devant la liste de Paul Giacobbi soutenue par le PS (15%, + 3 points) et la liste des indépendantistes de Jean-Guy Talamoni (9,5%, + 4,5 points). Avec 15% d’intentions de vote, Paul Giacobbi se détache donc nettement de ses concurrents qui stagnent en dessous de la barre des 10% : 9% pour le maire PRG de Bastia, Emile Zuccarelli (- 1 point), 8% pour l’ancien maire communiste de Sartène, Dominique Bucchini (+ 1 point) et 6% pour le maire Divers Gauche d’Ajaccio Simon Renucci (- 3 points).

– Au second tour, dans l’hypothèse où chaque camp parviendrait à s’unir, une liste d’union de la Gauche soutenue par Paul Giacobbi, Emile Zuccarelli, Simon Renucci et Dominique Bucchini dominerait largement la liste de la majorité sortante (avec 43% d’intentions de vote contre 31% à la liste UMP-Nouveau Centre). Cependant, avec le soutien d’un quart des électeurs (26%), les nationalistes unis derrières Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni obtiendraient un score nettement au-dessus de celui obtenu au second tour des élections de 2004 (17%).
 
– Dans cette hypothèse, le président PRG du Conseil régional de Haute-Corse, Paul Giacobbi, semble être le mieux placé pour prendre la tête d’une liste d’union de la Gauche. En effet, dans l’hypothèse où les partis de gauche parviendraient à former une liste commune au second tour, sa candidature comme tête de liste serait soutenue par un tiers des électeurs de gauche (34%). A titre de comparaison, Emile Zuccarelli serait soutenu par un peu plus d’un électeur de gauche sur quatre (27%), Simon Renucci par 23% d’entre-eux et Dominique Bucchini par moins d’un électeur de gauche sur six (16%)

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 505 représentatif de la population corse âgée de 18 ans et plus, inscrite sur les listes électorales.. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par département et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) du 2 au 3 mars 2010.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

François Kraus Directeur du pôle Politique / Actualités - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories