En partenariat avec

Sondage

Le climat régional et politique en Occitanie

En dépit du contexte de recrudescence de l’épidémie de coronavirus dans certains départements de la Région Occitanie, le sondage Ifop pour La Tribune et Europe 1 met en avant un optimiste légèrement plus fort chez les habitants de cette grande région par rapport à l’échelle nationale : les habitants d’Occitanie se déclarent en effet optimistes pour leur avenir et celui de leurs enfants à hauteur de 48% des répondants, contre 44% des Français. De plus, 59% des Occitans se disent optimistes vis-à-vis de l’avenir de leur Région, et 50% par rapport à la situation sanitaire du territoire. Ces indicateurs peuvent être le signe d’une bonne gestion ressentie de l’épidémie par les instances régionales, celles-ci étant parvenues à rassurer leurs administrés.

 

S’agissant des thématiques jugées prioritaires par les Occitans, dans le contexte épidémique, la santé arrive en tête des préoccupations (86%), tout comme à l’échelle nationale (82%). En outre, l’éducation émerge comme un sujet particulièrement central sur ce territoire puisque 79% des personnes interrogées la considère comme « tout à fait prioritaire », contre 68% des Français, soit un écart de 11 points, passant même devant la délinquance (71%).

 

En vue des élections régionales de mars 2021, le climat électoral actuel tend à être favorable à une liste du Rassemblement National (RN) pouvant être conduite par Julien Sanchez, avec, selon les hypothèses, entre 25% et 26% des intentions de vote au premier tour (soit un recul de 6 à 7 points comparé à l’étiage du RN lors des dernières élections régionales). Pour autant, Carole Delga, actuelle présidente de la Région, apparait en position de force comme seul rempart à la montée d’une liste d’extrême droite. En effet, la liste de la majorité régionale resterait très proche du score potentiel de Julien Sanchez, et pourrait même passer en tête si se dessinait une alliance de la gauche et des Verts (30% d’intention de vote pour Carole Delga contre 26% pour le Rassemblement National).

 

Les autres forces politiques apparaissent plus en retrait, et ne seraient pas en capacité de concurrencer le RN. La France Insoumise semble rester en-dessous de la limite des 10% d’intentions de vote, alors que Jean-Luc Mélenchon réalisait le score de 22,14% en 2017, son meilleur résultat régional.

 

Après la percée aux élections européennes de 2019, Europe Ecologie Les Verts apparaitrait également en deçà dans l’hypothèse d’une liste indépendante conduite par Guillaume Cros qui atteindrait 12% des intentions de vote, à 10 points de la liste de Carole Delga.

 

De la même manière, La République en Marche franchit à peine les 10 points (11 à 13% des intentions de vote au premier tour). Tandis que la liste Les Républicains conduite par Aurélien Pradié avec 14% d’intentions de vote, recueillerait un score inférieur aux régionales de 2015 (18,8%) et à celui de François Fillon en Occitanie lors de l’élection présidentielle de 2017 (17,07%).

A cet égard, une alliance entre Les républicains et le parti présidentiel obtiendrait 19% d’intentions de vote, mais serait devancé à la fois par la candidate sortante et le RN.

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 001 personnes, représentatif de la population de la région Occitanie âgée de 18 ans et plus. Au sein de cet échantillon, 907 personnes inscrites sur les listes électorales ont été interrogées. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par département et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 4 au 9 septembre 2020.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 001 personnes, représentatif de la population de la région Occitanie âgée de 18 ans et plus. Au sein de cet échantillon, 907 personnes inscrites sur les listes électorales ont été interrogées. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par département et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 4 au 9 septembre 2020.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories