Entretien 24/06/2019

“Le croissant est bien un pilier de la gastronomie française”

Matthieu Labbé, délégué général de la Fédération des Entreprises de la Boulangerie (FEB), revient pour nous sur cette collaboration et les principaux enseignements retenu de l’enquête sur “Le croissant et les Français”

 

Pouvez-vous vous présenter et nous indiquer les raisons pour lesquelles vous avez choisi de réaliser une enquête sur « Le Croissant et Les Français » ?

 

Matthieu Labbé, délégué général de la Fédération des Entreprises de la Boulangerie (FEB). La FEB est une organisation professionnelle ayant pour mission de regrouper et représenter les entrepreneurs français de boulangerie, pâtisserie et viennoiserie. Elle comprend plus de 275 adhérents de l’industrie boulangère en passant par les magasins, soit 80% environ du secteur de la Boulangerie-Viennoiserie-Pâtisserie (BVP), des principales chaînes de boulangerie et panèterie. Au total, la FEB représente 8,5 milliards de chiffres d’affaires dont 2 milliards à l’export.

Le croissant est LE symbole de la gastronomie française, il est connu et reconnu partout dans le monde. Nous souhaitions donc en connaître davantage sur cette viennoiserie emblématique du petit-déjeuner français. Cette enquête concerne les habitudes de consommation et d’achat des Français mais aussi l’image qu’ont les Français du croissant.

 

Quels sont les principaux enseignements que vous retenez de cette étude ?

 

Cette enquête a permis de confirmer l’attrait des Français pour cette viennoiserie iconique. Plus de doute, le croissant est bien un pilier de la gastronomie française, il séduit 3 Français sur 4. Le premier enseignement que l’on peut retenir concerne notamment les moments de consommation. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le croissant n’est pas seulement consommé le matin mais aussi au goûter, puisque ¼ des acheteurs de croissants en dégustent à ce moment. Enfin, nous pouvons affirmer que ce produit bénéficie d’une très bonne image auprès des Français, pour 87% d’entre eux il est synonyme de partage et de convivialité. Le croissant mérite bien sa place au panthéon culinaire.

 

Suite à cette étude sur la grande popularité du croissant chez les Français, quelles seront les prochains chantiers de la FEB ? 

 

Le marché de la Boulangerie-Viennoiserie-Pâtisserie est en constante mutation et il est essentiel pour la FEB d’accompagner ces changements et de suivre les nouvelles tendances de consommation. Nous donnons, ainsi, la possibilité à nos entreprises adhérentes de mieux comprendre la demande du consommateur afin qu’elles puissent se positionner sur leur marché et répondre à leurs attentes à la fois sur ces produits mais aussi de la restauration boulangère.

 

A LIRE SUR LE MÊME SUJET :

 

Le croissant et les Français : un amour indéniable !

 

Votre interlocuteur

Laura Craveur Chef de groupe - Consumer & Retail

plus d'entretiens

Aurélie CROUZET, directrice du pôle Consumer & Retail de l’IFOP, revient sur les faits marquants des études alimentaires (FOOD INGREDIENTS SURVEY ET OBSERVATOIRE...

Entretien

“Accompagner les acteurs de l’industrie alimentaire et du retail sur les préoccupations alimentaires”

Julien Brami, Directeur Général de l'UFF, revient pour nous sur la perception du départ en retraite des Français, et les principaux enseignements retenus de l’étude...

Entretien

“Bâtir la stratégie patrimoniale adéquate pour aborder sereinement le départ en retraite”

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.