En partenariat avec

Sondage 01/02/2018

Le souhait des Français concernant le sort des djihadistes français prisonniers au Levant

Alors que des djihadistes de nationalité française qui avaient rejoint Daech ou d’autres groupes terroristes sont actuellement détenus par les autorités irakiennes ou les forces kurdes de Syrie, Valeurs Actuelles a souhaité connaître grâce à l’Ifop l’opinion des Français quant à l’attitude que devraient adopter les autorités françaises à ce sujet.

82% des Français souhaitent que les autorités n’interviennent pas et laissent ces personnes être jugées et condamnées sur place selon les lois locales. Seuls 18% estiment au contraire que l’Etat doit obtenir que ces personnes rentrent en France pour y être jugées et condamnées selon la loi française. Dans le détail, les catégories relativement plus favorables à cette deuxième option sont les jeunes de 18 à 24 ans (34% favorables), les CSP+ (23%) et les sympathisants de gauche (29%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 25 au 26 janvier 2018.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

David Nguyen Directeur Conseil - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.