En partenariat avec

Sondage 15/09/2016

Le tableau de bord des personnalités – Septembre 2016

La vague de septembre du tableau de bord des personnalités Ifop et Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, marquée par la baisse de la cote de popularité d’Emmanuel Macron après sa démission du gouvernement, livre les enseignements suivants.

Après son retentissant départ du gouvernement, les retombées sont mitigées pour Emmanuel Macron. Avec 57% de bonnes opinions, le désormais ancien Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique voit sa cote de popularité baisser de 3 points, lestée par les jugements moins favorables à son égard des sympathisants du Parti Socialiste (52%, -7) et surtout des partisans des Républicains (62%, -9), sans doute refroidis par ses velléités présidentielles. Il demeure toutefois à un niveau au-dessus de Manuel Valls qui voit parallèlement sa popularité s’améliorer. 43% des Français ont une excellente ou une bonne opinion du Premier Ministre, soit un résultat en hausse de 6 points, porté par un soutien grandissant dans les rangs de son parti (77%, +12). Après sa déclaration de candidature à l’élection présidentielle, Arnaud Montebourg progresse également de 4 points (51%, +4). Le Président de la République reste quant à lui à un très faible niveau de popularité. Seules 26% des personnes interrogées émettent un avis positif s’agissant de François Hollande, en baisse de deux points par rapport au mois dernier. Les sympathisants du Parti Socialiste forment le seul segment sociodémographique et politique de la population, ayant toujours majoritairement une bonne opinion du chef de l’Etat.

Du côté de l’opposition, à deux mois de la primaire organisée par Les Républicains, Alain Juppé caracole toujours en tête du classement des personnalités, que ce soit auprès des Français ou auprès des sympathisants des Républicains. Recueillant respectivement 63% et 81% de bonnes opinions auprès de ces cibles, le maire de Bordeaux distance ainsi ses principaux rivaux pour l’institution présidentielle de l’ex-UMP, à savoir François Fillon (51% ; 73%), Bruno Le Maire (45% ; 68%) et l’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy (35% ; 68%). Nathalie Kosciusko-Morizet, après avoir craint de ne pas pouvoir participer à cette primaire faute d’avoir les parrainages nécessaires, fait quant à elle partie des plus fortes progressions ce mois-ci ; 47% des Français ont une excellente ou une bonne opinion de la candidate malheureuse à la Mairie de Paris en 2014 (+5). Notons enfin à un niveau en-dessous que les têtes d’affiches du Front National testées dans ce tableau de bord gagnent chacune 5 points. Marion Maréchal-Le Pen (36%, +5) devance ainsi Marine Le Pen (33%, +5) et Florian Philippot (28%, +5).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 9 au 10 septembre 2016.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories