En partenariat avec

Sondage 16/10/2014

Le tableau de bord des personnalités – Octobre 2014

Marquée à nouveau par un décalage de popularité entre le Président de la République et le Premier ministre en faveur de Manuel Valls, la vague d’octobre du tableau de bord des personnalités Ifop-Paris Match livre les enseignements suivants :      

– Après une fin d’été chaotique, la cote de popularité du Président de la République se stabilise à un niveau peu élevé. 26% des Français déclarent avoir une bonne opinion de François Hollande (+1 par rapport à septembre), soit un résultat qui le situe à la 44ème place du classement des personnalités. Le décalage enregistré par rapport à son Premier ministre est toujours aussi marquant, puisque Manuel Valls recueille de son côté 55% de bonnes opinions (stable). Si l’appréciation du chef du gouvernement paraît stable, se fait jour une polarisation des opinions à son sujet : Manuel Valls récupère à gauche (64% de bonnes opinions, +5) les points de popularité perdus à droite (49%, -3) et demeure très populaire auprès des sympathisants du Parti Socialiste (84%, stable).      

– La polarisation des opinions opère également s’agissant d’Alain Juppé à mesure que ses ambitions nationales grandissent. La cote de popularité de l’ancien Premier ministre s’établit à 63% de bonnes opinions (-3 par rapport à septembre), ce qui lui permet d’occuper la troisième position du classement derrière Jack Lang (66%) et Jean-Louis Borloo (65%). La baisse enregistrée par Alain Juppé apparaît relative. Il semblerait que sa stature de présidentiable lui vaille quelques réserves à gauche (51%, -6), tandis que sa popularité progresse auprès des sympathisants de l’UMP (87%, +7). Le duel qui l’oppose à un autre ancien Premier ministre, François Fillon, tourne à son avantage. 61% des Français déclarent le préférer au député de Paris, contre 33% adoptant la position inverse. Le rapport de forces enregistré auprès des sympathisants de l’UMP est similaire (65%-34%).      

– Dans un autre duel qui concerne plutôt la campagne pour la présidence de l’UMP, Bruno Le Maire domine légèrement Nicolas Sarkozy auprès de l’ensemble de la population. 48% des Français déclarent le préférer, contre 44% penchant pour l’ancien Président de la République. Le rapport de forces mesuré auprès des sympathisants de l’UMP, dont le profil ressemble davantage aux personnes qui se déplaceront pour désigner le Président du mouvement, est toutefois largement à la faveur de Nicolas Sarkozy. 78% des soutiens de l’UMP affirment leur préférence pour l’ancien chef de l’Etat, contre 21% qui préfèrent Bruno Le Maire.      

– La conjoncture se révèle enfin favorable à Arnaud Montebourg. Retiré du gouvernement, l’ancien Ministre de l’Economie recueille 56% de bonnes opinions, soit une hausse de 4 points qui lui vaut la cote de popularité la plus haute pour une personnalité de gauche, Jack Lang excepté. Arnaud Montebourg remporte parallèlement le duel de préférence qui l’oppose à François Hollande, cristallisant les mécontentements à l’égard du Président de la République. 63% des Français déclarent le préférer contre 26% pour l’actuel chef de l’Etat. Son départ du gouvernement semble cependant avoir été mal vécu par les sympathisants du Parti Socialiste, puisque le rapport de forces s’inverse auprès cette cible (37% en faveur d’Arnaud Montebourg, contre 59% en faveur de François Hollande).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 988 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 9 au 10 octobre 2014.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.