En partenariat avec

Sondage 09/05/2018

Le tableau de bord des personnalités – Mai 2018

La vague de mai du tableau de bord des personnalités Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, marquée par un recul de la cote de popularité du couple exécutif, livre les enseignements suivants :

 

Un an après leur arrivée à la tête de l’exécutif, Emmanuel Macron et Edouard Philippe voient tous deux leur popularité refluer mais avec une ampleur différente : accusant une perte de 6 points en un mois, le président de la République se situe désormais sous le seuil symbolique des 50% de « bonnes opinions » (49%) et rétrograde au 7e rang du classement des personnalités politiques préférées des Français ; le Premier ministre garde quant à lui une cote de popularité quasi stable (53%, -1 point) et parvient à atteindre la dernière marche du podium, derrière Alain Juppé (60%, -1) et Nicolas Hulot (59%, -3). Le ministre de la Transition écologique, qui cède sa place de personnalité politique préférée des Français au maire de Bordeaux, connaît d’ailleurs une chute significative de popularité depuis son entrée au gouvernement (-22 points sur un an).

 

Dans le détail, le chef de l’Etat recule surtout au sein des proches de la gauche (28%, -7) et stagne, certes à un niveau relativement élevé, chez les sympathisants des Républicains (58%, +1). A contrario, le chef du gouvernement convainc encore davantage les proches de LR (73%, +3 points) et se hisse même à 37% de bonnes opinions chez les électeurs de gauche (+3 points).

 

L’actualité met aussi en lumière certaines personnalités, avec des fortunes diverses. A droite, pour la première fois depuis sa chute de popularité consécutive à la polémique sur les propos qu’il avait tenus devant des étudiants de l’EM Lyon (-9 points en mars dernier), Laurent Wauquiez bénéficie d’un regain de popularité (35%, +3 points) sans pour autant parvenir à susciter plus d’adhésion qu’Edouard Philippe chez les sympathisants de LR (67% contre 73%).

 

A gauche, les nombreuses mobilisations sociales qui ont marqué ces derniers mois profitent non seulement à la gauche contestataire, de Jean-Luc Mélenchon (44%, +3) à Benoît Hamon (44%,+3) en passant par Pierre Laurent (19%, +4), mais aussi aux figures socialistes telles que Bernard Cazeneuve (51%, +3 points), Stéphane le Foll (34%, +3 points) ou encore Olivier Faure (19%, +3 points).

 

Document à télécharger

Les résultats de l'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) du 4 au 5 mai 2018.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.