Document à télécharger

Les résultats de l'étude

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage, niveau d’éducation) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par téléphone du 5 au 6 octobre 2018.

En partenariat avec

Sondage

Le tableau de bord des personnalités – Octobre 2018

La vague d’octobre du tableau de bord des personnalités Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio met en lumière un écart grandissant entre le niveau de soutien des Français à Emmanuel Macron, qui marque le pas, et leur soutien à Edouard Philippe, qui progresse nettement.

 

  • Le classement des personnalités montre une stagnation de la proportion de bonnes opinions recueillies par Emmanuel Macron à 41% (-1 point par rapport à septembre 2018). Ce léger recul du chef de l’Etat est à mettre en regard avec la dynamique positive qu’enregistre le Premier ministre (53%, +7 points); la conjonction de ces deux évolutions donnant lieu au plus grand écart jamais relevé entre les deux têtes de l’exécutif (12 points). Signe que la personnalité d’Edouard Philippe tend de plus en plus à séduire les Français quel que soit leur bord politique, le chef du gouvernement gagne 8 points chez les sympathisants de gauche et 23 points chez les proches des Républicains. De surcroît, placés dans la perspective d’un duel entre le Premier ministre et l’ancien ministre de l’intérieur Gérard Collomb, les Français déclarent préférer Edouard Philippe pour 55% d’entre eux.

 

  • Marquée par le retrait de deux personnalités de premier plan de la scène politique nationale, la vague d’octobre donne à voir des trajectoires divergentes entre d’un côté, Gérard Collomb dont le niveau d’approbation culmine, après sa démission du gouvernement, à 48%, en progrès chez les sympathisants de toutes les formations politiques, et, de l’autre, Manuel Valls qui tombe à 27% de soutien (-7 points).

 

  • Laissé vacant par Nicolas Hulot, le siège de ministre le plus populaire du gouvernement est désormais occupé par Jean-Yves Le Drian avec 54% de bonnes opinions (+6 points), qui demeure au global la troisième personnalité politique préférée des Français derrière Nicolas Hulot (70%) et Alain Juppé (61%).

 

  • Enfin, Xavier Bertrand enregistre une dynamique positive avec un niveau de soutien s’élevant désormais à 45% (+4 points). Le président de la région Hauts-de-France sort même nettement vainqueur des duels l’opposant, d’une part, à Valérie Pécresse (54% vs 34%) et, d’autre part, à Laurent Wauquiez (57% vs 30%).

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi DGA -
Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.