En partenariat avec

Sondage 18/11/2010

Le tableau de bord des personnalités Paris Match – Ifop

Cette nouvelle vague du tableau de bord des personnalités Paris Match – Ifop permet de dégager au moins trois enseignements : 

–  Réalisée à la veille du remaniement ministériel, la dernière enquête Ifop pour Paris-Match révèle un large mouvement à la baisse de la cote d’opinion des personnalités politiques testées, à droite mais aussi à gauche. Ce sondage peut être également analysé à l’aune de la composition de la nouvelle équipe gouvernementale. Ainsi, observe-t-on de manière flagrante que le critère de la popularité n’a que faiblement été pris en compte dans la construction du nouveau gouvernement : les trois ministres les plus populaires dans notre classement – Rama Yade, Jean-Louis Borloo et Bernard Kouchner – n’ont pas été reconduits à leur poste par le couple exécutif alors que des ministres pâtissant de reculs spectaculaires (Roselyne Bachelot, Eric Besson ou MAM) y demeurent. L’adéquation entre progression de la bonne opinion et maintien dans l’équipe gouvernementale ne concerne en fait que de rares personnalités de la majorité : François Baroin, Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire.
 
–  A gauche, à la stabilité à un haut niveau de la popularité de Dominique Strauss-Kahn s’opposent les nets reculs enregistrés par Bertrand Delanoë, Laurent Fabius, Ségolène Royal et Martine Aubry. S’agissant de la Première secrétaire du PS, la baisse provient toutefois davantage des sympathisants de droite (-17 points) que de gauche (-5 points). Néanmoins, la gauche peine à enraciner sa capacité à incarner l’alternance : le souhait, certes majoritaire, de la voir gagner la prochaine présidentielle est inférieur de 5 points à ce qu’il était en septembre en plein mouvement social. 

–  S’agissant des duels de préférence, le président Nicolas Sarkozy est battu dans les trois configurations l’opposant à différentes personnalités de droite. Dans le premier duel, l’opposition entre les deux têtes de l’exécutif tourne à l’avantage de François Fillon : l’écart entre Nicolas Sarkozy (21%) et son Premier Ministre (71%) est très net et s’accroît, notamment auprès des sympathisants UMP : 54% soutiennent le chef du gouvernement, 46% soutiennent le chef de l’Etat. Nicolas Sarkozy perd aussi son duel face à Jean-François Copé : 55% des Français préfèrent celui qui est pressenti pour être le futur patron de l’UMP, 34% préfèrent Nicolas Sarkozy. Chez les sympathisants UMP, Jean-François Copé est cependant très nettement devancé par Nicolas Sarkozy (32% contre 67%). De même, si Dominique de Villepin l’emporte face à Nicolas Sarkozy (avec 56% de soutien contre 36% au président), les sympathisants UMP rejettent massivement l’ancien Premier ministre : ce dernier ne recueille que 16% des voix auprès de ce segment de la population (contre 81% pour Nicolas Sarkozy).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 956 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone les 10 et 12 novembre.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

François Kraus Directeur du pôle Politique / Actualités - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories