tableau de bord politique

En partenariat avec

Sondage

Le tableau de bord des personnalités Paris Match/Sud Radio – Ifop/Fiducial

Le tableau de bord des personnalités du mois de janvier 2021 est marqué par un recul important pour les membres du gouvernement en première ligne face à la crise sanitaire. Ainsi, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, perd 3 points (62%) et le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, chute, lui, de 4 points (52%), une popularité aux dynamiques composites puisqu’elle atteint 74% chez les sympathisants Les Républicains contre 35% chez ceux de la France Insoumise. Des baisses à relativiser néanmoins car les deux restent respectivement à la 3e et 4e places du classement. En ce qui concerne Bruno Le Maire, la récente médiatisation de son nouvel essai ainsi que son poste particulièrement important en temps de crise (pour beaucoup, il est celui qui « signe les chèques ») semblent expliquer le maintien de sa popularité à un niveau élevé. En outre, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, perd lui aussi 5 points, passant à 40%. Seul le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, bien qu’il perde 1 point depuis décembre 2020 (46%), gagne une place dans le classement ce mois-ci (11e).

 

 

A contrario, le tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio se révèle plus positif pour les deux « têtes » de l’exécutif. Emmanuel Macron gagne ainsi 3 points (49%) et se hisse à la 6e place du classement, hausse imputable à sa volonté affichée d’accélérer la campagne de vaccination et de limiter les nombreuses sorties médiatiques hasardeuses de ses ministres sur le sujet. Son Premier ministre, Jean Castex, se maintient, lui, à 45%, gagnant ainsi deux places pour s’établir à la 14e place. Les mesures fortes annoncées ces deniers jours ne semblent donc pas avoir entacher sa cote de popularité auprès des Français, témoignant d’une capacité de résilience certaine.

 

 

A droite, les ténors du parti Les Républicains qui commencent peu à peu, et successivement, à faire montre de leur ambition présidentielle pour 2022 dans les médias, connaissent une baisse marquée. Ainsi, le président de la région des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, perd 5 points (44%) et 8 places dans le classement ce mois-ci. Une dynamique qui n’épargne pas non plus la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, qui perd 3 points (42%) et s’établit à la 19e place, tout comme le président de la chambre haute, Gérard Larcher, qui perd, lui-aussi, 3 points et atteint 40% de cote de popularité. Leur position d’opposant revendiqué à la politique menée, prompte à la critique, semble donc les desservir aux yeux de l’opinion publique dans un contexte sanitaire tendu, entre retard des vaccins Pfizer/BioNTech et propagation des mutations britannique et sud-africaine du virus de la Covid-19.

 

 

A gauche cette fois, le trio de tête reste issu du Parti socialiste. La maire de Lille, Martine Aubry, gagne 2 points depuis décembre 2020 (52%) et est suivie de près par l’ancien Premier ministre du président Hollande, Bernard Cazeneuve, avec 48% (-1 point). La maire de la capitale et potentielle candidate à l’élection présidentielle de 2022, Anne Hidalgo, perd quant à elle 2 points (46%) mais reste à la 10e place du classement. Pour ce qui est des autres potentiels prétendants à l’Elysée en 2022, le leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, gagne 4 places (26e) malgré seulement 36% d’opinions favorables (proportion déjà observée le mois passé) et le député européen Europe Ecologie Les Verts, Yannick Jadot, gagne 1 point (28%) pour se hisses péniblement à la 40e place du classement.

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage, niveau d’éducation) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par téléphone du 13 au 14 janvier 2021.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

tableau de bord politique

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage, niveau d’éducation) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par téléphone du 13 au 14 janvier 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories