En partenariat avec

Sondage 04/02/2016

Le tableau de bord politique – Février 2016

Marquée par le recul de la cote d’approbation de l’action de François Hollande à un niveau inférieur à celui mesuré avant les attentats du 13 novembre 2015, la vague de février du tableau de bord politique Ifop et Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, livre les enseignements suivants.

< 26% des Français déclarent approuver l’action de François Hollande comme Président de la République. La cote du chef de l’Etat subit un reflux de 10 points par rapport au mois dernier, qui fait suite à une baisse de 14 points entre décembre 2015 et janvier 2016. Les bénéfices tirés de son action après les attentats du 13 novembre (+22 entre novembre et décembre) se sont ainsi complètement estompés. François Hollande s’agrège toutefois le soutien d’une courte majorité de sympathisants de gauche (52%, -6) et d’une nette majorité de sympathisants du Parti Socialiste (70%, -10). Dans cette perspective, 21% des personnes interrogées souhaitent que le chef de l’Etat soit réélu en 2017, soit un score en baisse de 3 points par rapport au mois dernier.

< La baisse de 4 points enregistrée par le Premier Ministre n’est pas comparable à celle du Président de la République. 44% des Français apportent leur soutien à la politique conduite par Manuel Valls (-4), ce qui implique que l’approbation de son action est beaucoup moins corrélée à son action post-attentats de novembre. Le Premier Ministre bénéficie d’un soutien analogue à celui de François Hollande à gauche : 71% des sympathisants du Parti Socialiste (-9) et plus globalement 52% des sympathisants de gauche donnent leur aval à son action (-8). Mais la défiance des sympathisants du centre et de droite à son égard est beaucoup moins marquée : 60% des partisans du MoDem (+6) et 36% des sympathisants de droite (-4) soutiennent sa politique, contre respectivement 19% et 8% pour le Président de la République.

< L’opposition ne profite guère de la mauvaise passe traversée par les deux têtes de l’exécutif, traduisant une forme de résignation vis-à-vis du personnel politique. Seules 21% des personnes interrogées considèrent qu’une majorité issue des Républicains serait capable de faire mieux que le gouvernement actuel si elle était au pouvoir (+2), tandis que 25% considèrent qu’elle ferait moins bien (-1) et 53% qu’elle ne ferait ni mieux, ni moins bien (-2). S’agissant du Front National, sa crédibilité est à un niveau plus bas. Seuls 14% des Français croient qu’une majorité qui en serait issue serait capable de faire mieux (stable par rapport au mois dernier) ; au contraire, 49% d’entre eux jugent qu’il ferait moins bien.

< Le départ de Christiane Taubira est le sujet d’actualité qui a le plus animé les conversations des Français cette semaine (70% de citations), tant à gauche (73%) qu’à droite (69%), devant le mouvement de mobilisation des agriculteurs (66%). La situation des migrants à Calais (59%) et le débat autour de la déchéance de nationalité pour les personnes condamnées pour actes de terrorisme (57%) ont également préoccupé plus d’une personne interrogée sur deux, au même titre que la hausse du chômage en décembre. La publication du livre de Nicolas Sarkozy « La France pour la vie » a été moins sujet à conversations (26% de citations), y compris à droite (27%) et parmi les partisans des Républicains (39%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille, niveau de diplôme) après stratification par région et catégorie d’agglomération.. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) du 29 au 30 janvier 2016.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.