En partenariat avec

Sondage 01/06/2017

Le tableau de bord des personnalités – Mai 2017

La vague de mai du tableau de bord des personnalités Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, première enquête du nouveau quinquennat, livre les enseignements suivants.

Quelques semaines après sa nomination à la fonction de Ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot intègre le classement des personnalités directement en première position. Avec 81% de bonnes opinions, il devance le Président de la République Emmanuel Macron (67%, +12 points par rapport à avril 2017) et le désormais ancien Premier Ministre Bernard Cazeneuve (65%, +12). Le créateur de la Fondation éponyme atteint dès lors un des meilleurs scores enregistrés dans ce baromètre un niveau supérieur à celui mesuré pour la dernière fois il y a cinq ans dans le cadre de ce baromètre (+7 par rapport à mai 2012), mais il demeure en-dessous de celui mesuré en janvier et février 2007 (89%).

S’agissant des autres membres du gouvernement, les situations sont variables selon les personnalités. Même si les jugements des Français sont de manière générale plus bienveillants ce mois-ci à l’égard de leur personnel politique, des hausses remarquables sont à mettre au crédit de Jean-Yves Le Drian (59%, +14), de François Bayrou (55%, +6) et de Bruno Le Maire (49%, +13). Le Ministre de l’Economie est même stable à droite malgré des accusations de « trahison » à l’égard de son camp (62%, +1 auprès des sympathisants des Républicains). Faute de notoriété, certains nouveaux Ministres, notamment ceux venant de la société civile, se situent entre la 40e et la 50e place avec des proportions de personnes ne se prononçant pas à leur égard très élevées. C’est notamment le cas de Sylvie Goulard (22% de bonnes opinions et 68% de personnes sans opinion), de Muriel Pénicaud (16%, et 75%) et de Jean-Michel Blanquer (15%, et 74%).
 
Nouvellement testé, Edouard Philippe entre directement dans le classement en dixième position. Le Premier Ministre recueille en effet 50% de bonnes opinions et 17% de mauvaises opinions, tandis que 33% des Français ne le connaissent pas suffisamment ou ne se prononcent pas sur sa personne. Cette bonne image globale se confirme dans les duels qui l’opposent aux différentes figures de l’opposition. L’ancien Maire du Havre domine ainsi nettement la Présidente du Front National Marine Le Pen (68%-29%) et le chef de file des Républicains pour les élections législatives François Baroin (60%-31%). Le « match » qui l’oppose au leader de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon tourne également de peu à son avantage (50%-47%).

Documents à télécharger

Rapport d'étude Annexes

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) du 24 au 26 mai 2017.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.