En partenariat avec

Sondage 09/10/2014

Le tableau de bord politique – Octobre 2014

Marquée par la remontée de Manuel Valls qui avait enregistré une baisse spectaculaire le mois dernier, la vague d’octobre du tableau de bord politique Ifop-Paris Match livre les enseignements suivants.  

La cote d’approbation de l’action de François Hollande se stabilise à un niveau peu élevé. 19% des Français déclarent approuver la politique du Président de la République, soit le deuxième résultat le plus faible enregistré depuis le début de son quinquennat. Pour autant, le chef de l’Etat progresse auprès des sympathisants socialistes – une majorité d’entre eux soutient son action (56%, +3) – et des autres formations de gauche (29% auprès des sympathisants du Front de Gauche, +6 ; 24% auprès des sympathisants d’Europe Ecologie Les Verts, +10). Alors que le pays vient de se joindre à l’intervention militaire internationale en Irak, l’action du Président de la République sur la scène internationale semble lui être portée à crédit. 51% des personnes interrogées jugent qu’il défend bien les intérêts de la France à l’étranger, soit une hausse de 4 points par rapport au mois dernier. 

Victime d’une baisse significative de 10 points entre juillet et septembre, Manuel Valls remonte la pente. La cote d’approbation de l’action du Premier ministre enregistre une hausse de 4 points pour atteindre 47% d’opinions positives. Contrairement au mois dernier, se fait jour une polarisation des jugements à l’égard de l’ancien Ministre de l’Intérieur. 57% des personnes ayant une sensibilité de gauche approuvent son action (+14), contre 40% des sympathisants de droite (-4). La proportion de personnes en accord avec l’action de Manuel Valls atteint même 78% auprès des sympathisants du Parti Socialiste (+15). Le Premier Ministre bénéficie ainsi du fait qu’une majorité de Français considèrent qu’il est un homme de dialogue (56%, +4) et qu’il dirige bien l’action de son gouvernement (54%, +3). Toutefois, sa capacité à sortir le pays de la crise convainc une minorité toujours plus restreinte (31%, -4). 

Sans doute une conséquence du retour de Nicolas Sarkozy, les jugements à l’égard de l’opposition sont moins sévères. 38% des Français considèrent qu’elle ferait mieux que le gouvernement actuel si elle était au pouvoir, soit une hausse de deux points par rapport à la vague précédente. Cependant, les effets du retour de l’ancien Président de la République semblent être doubles. Il semble avoir un effet mobilisateur auprès des sympathisants de l’UMP, auprès desquels la crédibilité de l’opposition est en hausse de 5 points (71%), mais paraissent produire un effet inverse auprès des autres formations de droite. Ainsi, 38% des sympathisants de l’UDI et 47% des sympathisants du Front National croient en les capacités de l’opposition à faire mieux que le gouvernement, soit des résultats en baisse respective de 3 et 4 points. 

Les Français ont été particulièrement marqués par l’actualité internationale au cours de la semaine, et notamment pour l’assassinat de l’otage français Hervé Gourdel en Algérie (84% de citations). L’intervention militaire internationale en Irak et en Syrie a également animé les conversations de 59% des personnes interrogées, tandis que l’épidémie d’Ebola en Afrique semble semer le doute dans quelques têtes (57% de citations, +6). En ce qui concerne l’actualité nationale, l’annonce de retour de Nicolas Sarkozy dans la vie politique a été très marquante. 69% des interviewés ont abordé le sujet au cours de la semaine, soit autant que pour le sujet des augmentations des prix du gaz, du timbre, du gazole ou de la redevance prévues dans le projet de loi de finances de 2015 (68%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille, niveau de diplôme) après stratification par région et catégorie d’agglomération.. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) du 3 au 4 octobre 2014.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories