En partenariat avec

Sondage 05/12/2013

Le tableau de bord politique Paris Match – Ifop : Décembre 2013

La vague de décembre du tableau de bord Ifop-Paris Match, marquée par un nouveau reflux enregistré par l’exécutif en termes d’approbation de son action, livre les enseignements suivants :      
– Le mécontentement à l’égard de l’action du Président de la République n’a jamais été aussi vif. 23% des Français approuvent l’action de François Hollande (-2), contre 77% ne l’approuvant pas, soit une quatrième baisse successive. La proportion de personnes rejetant catégoriquement la politique menée par le chef de l’Etat atteint même plus de la moitié des personnes interrogées (51%). François Hollande peut néanmoins toujours compter sur l’appui des sympathisants du Parti Socialiste et consolide légèrement ses soutiens au sein de la majorité (67% auprès des proches du Parti Socialiste, +4 ; 42% auprès des proches d’Europe Ecologie Les Verts, +3).       
– A travers ce fort mécontentement, les Français expriment leur scepticisme à l’égard de la politique intérieure menée, tandis que la politique extérieure suscite moins de critiques. Seul un quart d’entre eux est en effet convaincu par l’action présidentielle en matière de lutte contre la dette et les déficits publics (26%, -1) et en matière économique (22%, stable), contre 52% s’agissant de la défense des intérêts de la France à l’étranger (+1). 
– La courbe d’approbation de l’action de Jean-Marc Ayrault suit la même tendance. 29% des Français déclarent approuver son action (-1), contre 70% ne l’approuvant pas. Le rejet total de l’action du Premier ministre ne concerne « que » 38% des personnes interrogées, ce qui signifie que le mécontentement se cristallise davantage sur la personne et l’action du Président de la République. Le Premier ministre ne semble pas bénéficier toutefois d’un soutien aussi fort auprès des sympathisants de son propre parti (60% auprès des proches du Parti Socialiste, contre 67% contre François Hollande).       
– L’impopularité de l’exécutif s’inscrit dans un climat général de défiance vis-à-vis du personnel politique. La crédibilité de l’opposition stagne en effet à un niveau minoritaire : seuls 40% des Français jugent qu’elle ferait mieux que le gouvernement actuel si elle était au pouvoir (+1), contre 60% émettant l’opinion inverse. Le jugement à l’égard de l’opposition se retrouve étroitement corrélé au niveau de diplôme et à la sensibilité politique. La crédibilité de l’opposition diminue ainsi à mesure que le diplôme est élevé et se révèle plus forte auprès des sympathisants du Front National (53%) et surtout de l’UMP (69%).      
– Elément d’explication de la forte impopularité de l’exécutif, il s’avère que les conversations des Français ont principalement été animées par les sujets à dominante fiscale. 62% des personnes interrogées ont ainsi évoqué avec leurs proches, chez eux ou au travail la mobilisation contre l’écotaxe, tandis qu’une proportion légèrement inférieure a abordé la renonciation du patron du groupe PSA, Philippe Varin, à une retraite-chapeau de 21 millions d’euros (60%) ou le projet de réforme fiscale du gouvernement (56%). Les Français ne semblent pas encore véritablement entrés dans la campagne pour les élections municipales, le sujet ayant été évoqué par seulement 40% d’entre eux, ce résultat se situant néanmoins au-dessus de celui mesuré en décembre 2007 à quelques mois du scrutin de 2008 (32%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 29 au 30 novembre 2013.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories