En partenariat avec

Sondage 20/10/2011

Le tableau de bord politique Paris Match – Ifop : Les personnalités

La vague du mois d’octobre du tableau de bord des personnalités politiques Paris Match – IFOP, marquée par la progression inédite du souhait de victoire de la gauche en 2012 et l’augmentation de la cote de popularité de l’ensemble des personnalités de gauche, livre plusieurs enseignements majeurs :
–  La volonté de victoire de la gauche est au plus haut depuis septembre 2010. Presque 6 Français sur 10 souhaitent en effet la victoire d’une personnalité issue de la gauche pour la prochaine élection présidentielle (59%), contre 36% la victoire d’une personnalité de droite. La proportion de personnes interrogées qui souhaitent voir un candidat de gauche succéder à Nicolas Sarkozy est en hausse par rapport aux résultats observés en septembre (+3 points), atteignant un score inégalé depuis l’automne 2010. La proportion de celles qui préfèrent une victoire de la droite est parallèlement en baisse (–2). Notons que cette fois-ci la victoire de la gauche est souhaitée par l’ensemble des catégories sociodémographiques de la population, y compris les personnes âgées de 65 ans et plus (54%, contre 45% souhaitant une victoire de la droite). En octobre 2006, 6 mois avant l’élection présidentielle et la victoire de Nicolas Sarkozy devant Ségolène Royal, on notait un souhait de victoire de la gauche nettement plus faible qu’aujourd’hui (49%).       
– Au classement des personnalités, profitant de la baisse de la popularité de Jacques Chirac consécutive à son absence de la scène médiatique (69%, -4), Nicolas Hulot reprend la tête avec 70% de bonnes opinions (+5). Trois personnalités socialistes suivent, Bertrand Delanoë (67%, +1) juste devant François Hollande (67%, +2) et Jack Lang (66%, +3). 
–  La primaire citoyenne organisée par le Parti Socialiste pour désigner son candidat à l’élection présidentielle de 2012 semble justement avoir profité aux têtes d’affiche de la gauche. L’ensemble des personnalités de gauche testées bénéficient en effet d’une progression de leur cote de popularité. Les gains les plus notables sont par ailleurs en faveur des trois candidats malheureux du premier tour de la primaire, Manuel Valls (57% de bonnes opinions, +12), Arnaud Montebourg (52%, +14) et plus en retrait Ségolène Royal (41%, +8). Notons enfin les hausses de popularité de François Baroin (52%, +5) et Chantal Jouanno (46%, +6) à droite, et celles de Jean-Luc Mélenchon (46%, +8) et de Cécile Duflot (39%, +5) à gauche. Christine Lagarde (61%, -5), Dominique Strauss-Kahn (41%, -8) et Brice Hortefeux (26%, -6) subissent les plus fortes baisses.
–   Dans le duel qui l’oppose à François Fillon, Alain Juppé est pour la première fois la personnalité préférée des Français. 48% des personnes interrogées privilégient ainsi l’ancien Premier Ministre de Jacques Chirac, contre 46% en faveur de l’actuel locataire de l’hôtel Matignon. François Fillon demeure toutefois le préféré auprès des sympathisants UMP (62%, contre 37% en faveur d’Alain Juppé). Dans le second duel, François Baroin bénéficie d’une meilleure image que Valérie Pécresse aux yeux des Français. Le ministre de l’Economie et des Finances est préféré par 48% des personnes interrogées, 43% mentionnant à l’inverse l’actuelle ministre du Budget. Notons cependant que le rapport s’inverse auprès des sympathisants UMP qui optent davantage pour Valérie Pécresse (50%, contre 47% pour François Baroin). A gauche, dans un duel de pourfendeurs de la mondialisation, les Français penchent nettement en faveur d’Arnaud Montebourg par rapport à Jean-Luc Mélenchon (63%, contre 29% pour le candidat du Front de Gauche à l’élection présidentielle). Le rapport de forces est similaire auprès des sympathisants de gauche (64%, contre 31%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 955 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 13 au 14 octobre 2011.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories