En partenariat avec

Sondage 13/06/2013

Le tableau de bord politique Paris Match – Ifop : Les personnalités – Juin 2013

A la suite d’une séquence politique plus calme, la vague de juin du tableau de bord des personnalités livre les enseignements suivants :
– Après des mois successifs de baisse, l’exécutif reprend des couleurs. Le Président de la République François Hollande recueille 44% de bonnes opinions, ce qui constitue une hausse de sa popularité de 6 points. La cote d’opinion de son Premier ministre suit la même trajectoire : avec 48% de bonnes opinions, Jean-Marc Ayrault approche la barre symbolique des 50%. Alors que des pistes conduisant à une nouvelle réforme des retraites ont été révélées dernièrement, il apparaît que la progression de la popularité du chef de l’Etat se manifeste particulièrement auprès des électorats les plus sensibles à la lutte contre la dette et les déficits publics (+17 auprès des sympathisants du MoDem, +14 auprès des proches de l’UDI). Cette évolution tend une fois de plus à corroborer qu’à la différence du dernier quinquennat, l’opinion opère une nette distinction dans son évaluation du Président de la République entre les dimensions d’action sévèrement jugées et celles relevant de l’image personnelle faisant l’objet d’une plus nette bienveillance (11 points d’écart entre les deux derniers indicateurs Paris Match).   
– Avec 70% de bonnes opinions (+5), Manuel Valls reste le leader du classement des personnalités et la tête d’affiche du gouvernement, devant d’autres socialistes plus en retrait sur la scène politique, Bertrand Delanoë (66%, +3) et Jack Lang (65%, +3). La progression la plus notable est à mettre au crédit de Martine Aubry : la maire de Lille voit sa popularité croître de 7 points (57%). A l’inverse, le ministre du Travail Michel Sapin subit une baisse de 7 points après deux mois de hausse consécutive (53%). A droite, malgré la médiatisation de la procédure en cours autour de l’arbitrage prononcé par Bercy dans le cadre de l’affaire opposant Bernard Tapie au Crédit Lyonnais, Christine Lagarde demeure la personnalité la plus appréciée (64% de bonnes opinions, stable), devançant Alain Juppé (62%, stable) et Jean-Louis Borloo (62%, stable). Au chapitre des baisses, relevons le deuxième recul consécutif subi par Laurent Wauquiez (43%, -4 après le -5 du mois dernier), en pointe dans les manifestations contre la loi élargissant le droit au mariage et à l’adoption pour les couples de même sexe. S’agissant des hausses, Marine Le Pen atteint son score le plus élevé dans l’histoire du baromètre Ifop-Paris Match, recueillant 40% d’opinions positives (+3 par rapport à mai, 48% de bonnes opinions auprès des sympathisants de l’UMP).  
– Dans les duels entre personnalités socialistes, Manuel Valls domine tout d’abord Jean-Marc Ayrault après avoir révélé récemment ses ambitions pour Matignon et l’Elysée, 62% des Français le préférant à l’actuel Premier ministre (+5 par rapport à octobre 2012), contre 35% adoptant la position opposée. Le ministre de l’Intérieur inverse en outre le rapport de forces auprès des sympathisants du Parti Socialiste, parmi lesquels 54% lui témoignent leur préférence (+8 par rapport à octobre) contre 44% se prononçant en faveur de Jean-Marc Ayrault. Dans l’autre duel opposant cette fois-ci les deux anciennes rivales du Congrès de Reims du Parti Socialiste, Martine Aubry domine Ségolène Royal, que ce soit auprès de l’ensemble des Français (53%-41%) ou auprès des proches du Parti Socialiste (61%-37%). Mais l’écart mesuré aujourd’hui est moins marqué qu’en juin 2011 auprès de ces deux populations, comme si le retrait de la maire de Lille de la politique nationale avait profité à la Présidente de la Région Poitou-Charentes.   
– Enfin, le dernier duel opposant les deux protagonistes de l’élection interne de l’UMP de novembre 2012 tourne toujours à l’avantage de François Fillon. L’ancien Premier ministre bénéficie des faveurs de près de trois quarts des Français (73%), contre 21% préférant Jean-François Copé. Le rapport de forces est quasiment identique auprès des sympathisants de l’UMP (75%-24%), se creuse à gauche et est moins prononcé auprès des sympathisants du Front National (63%-33%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 6 au 7 Juin 2013.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories