En partenariat avec

Sondage 03/09/2014

Le tableau de bord politique Paris Match – Ifop, Septembre 2014

Marquée par la baisse de l’approbation de l’action du couple exécutif, la vague de septembre du tableau de bord Ifop-Paris Match livre les enseignements suivants : 

– La hausse enregistrée par François Hollande en juillet n’aura été qu’un répit. Les actualités de juillet et août semblent lui avoir été défavorables, entre publications laissant présager de mauvaises perspectives économiques (croissance, emploi), rupture avec certains ministres et nomination d’un nouveau gouvernement. La cote d’approbation de l’action du Président de la République subit en effet un reflux de 4 points par rapport au mois dernier et s’établit à 19% de jugements positifs pour 80% de jugements négatifs. Outre ce résultat, la proportion de personnes n’approuvant « pas du tout » son action progresse de 6 points et atteint 53%, soit plus de la moitié de la population française. La cote d’approbation de François Hollande reste certes majoritaire dans son camp (59% auprès des sympathisants du Parti Socialiste, +1), mais ses politiques contre la dette et les déficits publics (43%, -9) et économique (46%, -1) n’y sont appréciées que par une minorité. 

– 43% des Français déclarent parallèlement approuver la politique de Manuel Valls, soit un reflux de 10 points par rapport à juillet. La baisse enregistrée par le Premier ministre sur cet aspect semble traduire un alignement de la cote de popularité sur celle du Président de la République plutôt qu’être la conséquence de la crise ayant entraîné la constitution d’un nouveau gouvernement. Majoritaire auprès des soutiens du Parti Socialiste (63%), mais en baisse de 17 points, la cote du Premier ministre est particulièrement faible chez les sympathisants des mouvements historiquement proches de sa propre formation. 37% des partisans d’Europe Ecologie Les Verts (-20) et 25% des partisans du Front de Gauche (-14) déclarent approuver son action contre 45% des proches de l’UMP (-9) et 41% de ceux du Front National (+4). Il apparaît que Manuel Valls vacille cependant sur ce qui constituait ses atouts précédemment. Une courte majorité de personnes interrogées juge en effet qu’il est un homme de dialogue (52%, -9) et qu’il dirige bien l’action de son gouvernement (51%, -11), soit des résultats qui pourraient être liés à l’éviction d’Arnaud Montebourg et de Benoît Hamon du gouvernement.

– La crédibilité de l’opposition est dans ce contexte toujours mise à mal. 36% des Français jugent qu’elle serait en capacité de faire mieux que le gouvernement actuel si elle était au pouvoir, dont 9% en sont certains. Si les sympathisants de l’UMP accordent en majorité leur confiance à l’opposition (66%, +1), ils ne sont en revanche plus qu’un sur deux parmi les partisans du Front National (51%, -11), en baisse de 11 points par rapport à la vague précédente. Les proches de l’UDI ne sont quant à eux pas majoritairement convaincus (41%, -1).

– En période de fin de vacances scolaires, les conversations des Français ont été dominées cette semaine par la météo pluvieuse du mois d’août (80% de citations). Viennent ensuite les évènements liés au pouvoir exécutif, à savoir la nomination du nouveau gouvernement de Manuel Valls (66%) et les départs d’Arnaud Montebourg et de Benoît Hamon (58%). Les affaires internes aux partis ont en revanche été moins présentes. Seules 22% des personnes interrogées ont évoqué l’annonce de la candidature d’Alain Juppé aux primaires de l’UMP et 15% ont abordé l’université d’été du Parti Socialiste dans une de leurs conversations avec leurs proches, chez eux ou au travail.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 29 au 30 août 2014.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories