En partenariat avec

Sondage 17/10/2016

Les attentes des Français en matière de gouvernance

A moins de huit mois de l’élection présidentielle, le « think tank » Synopia a souhaité interrogé les Français sur leur rapport à la gouvernance. Le thème des « réformes » déchaine souvent les passions en France, qu’elles aillent trop lentement, ou qu’elles soient trop superficielles, elles font l’objet de toutes les critiques.

– Les Français sont partagés sur la méthode à adopter pour réformer le pays. Si les Français sont majoritairement favorables à ce que des réformes rapides soient faites même si cela doit provoquer des grèves et des blocages dans le pays (53%), on note que plus d’un tiers des répondants (35%) est partisan d’une méthode plus douce, pour ne pas bloquer le pays. Enfin, il est intéressant de noter que 12% des Français interrogés n’estiment pas nécessaire de faire des réformes en profondeur. Les sympathisants de droite sont plus largement favorables à la méthode forte, qui consiste à réformer vite le pays même si cela doit occasionner des grèves et des blocages. Par exemple, les sympathisants de l’UDI y sont favorables à 69%, et ce score monte à 74% chez les partisans des Républicains. A contrario, les sympathisants de gauche semblent préférer la méthode douce : quelques réformes importantes menées progressivement (54% chez les sympathisants du Parti Socialiste). A noter que les sympathisants du Front de Gauche sont 29% (contre 12% en moyenne) à penser que le modèle français n’a pas vraiment besoin de réformes en profondeur.

– Malgré cette volonté apparente de réformes, les Français restent sceptiques sur la capacité du prochain président de la République à mener de grandes réformes. Près des trois-quarts des répondants (73%) estiment que les tensions sociales et l’état du système de gouvernance dans notre pays empêcheront le futur président de mener à bien ses grands projets de réforme. Seuls 27% des sondés pensent que le prochain président pourra le faire. Ce score monte à 41% chez les sympathisants Les Républicains contre 15% chez les partisans Front de Gauche.

– De plus, les Français interrogés sont majoritairement opposés à certaines grandes réformes portées par les candidats à la primaire de la droite : la suppression des 35h (56% d’opposition) ; le recul de l’âge de la retraite (64% d’opposition) ; la suppression de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (67% d’opposition). Seule la réforme des institutions recueillent une très large approbation puisque 90% des répondants y sont favorables. Enfin, comme l’a proposé un des candidats à la primaire de la droite, les Français sont très largement favorables à ce que le prochain président consulte par référendum les Français dans les trois mois suivants son élection pour faire approuver ses grandes réformes (81% d’approbation). Cela va de pair avec une forte disposition à soutenir un courant politique réformateur : 84% (dont 40% « tout à fait ») des répondants sont prêts à soutenir un courant politique réformateur qui dépasserait le clivage traditionnel gauche/droite pour mettre en œuvre les réformes économiques, fiscales et sociales dont la France a besoin.

Documents à télécharger

Rapport d'étude Annexes

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 20 au 22 septembre 2016.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Jean-Philippe Dubrulle Directeur d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories