En partenariat avec

Sondage

Les attentes des patrons et salariés des TPE-PME d’Ile-de-France vis-à-vis de la Région à l’occasion des élections régionales

Des patrons de PME franciliennes particulièrement optimistes quant à la situation de leur entreprise

Près des trois quarts des patrons de PME franciliennes sont optimistes en ce qui concerne la situation de leur entreprise (71%), ce qui représente une progression de 15 points par rapport à leur état d’esprit de novembre dernier. Les salariés de PME franciliennes sont également majoritairement optimistes quant à la situation de leur entreprise, mais toutefois de manière moins marquée (56%). En revanche, patrons comme salariés sont une minorité à être optimistes en ce qui concerne la situation économique en Ile-de-France ou en France de manière générale, même si là encore on peut noter une progression dans l’optimisme des dirigeants, qui restent toujours plus positifs que les salariés.

De la même manière, les patrons de PME franciliennes sont confiants quant à la capacité des différents acteurs à surmonter la crise, qu’il s’agisse de leur entreprise (82%, +8pts vs novembre 2020), de leurs clients (75%, +8pts), de la région Ile-de-France (63%, +9pts) ou encore de l’économie française (62%, +6pts). Les salariés sont quant à eux majoritairement confiants pour leur entreprise (67%) et ses clients (60%), mais témoignent en revanche d’une confiance minoritaire en ce qui concerne les capacités de rebond de la région Ile-de-France (45%) et de l’économie française (39%).

 

Une région Ile-de-France dynamique, moderne, innovante et attractive pour les entreprises

Les patrons et les salariés des PME franciliennes se rejoignent toutefois sur leur perception de la région Ile-de-France sur le plan économique : ils la jugent dynamique (respectivement 81% et 80%), moderne et innovante (72% et 74%) et attractive pour les entreprises (71% et 73%). Les scores mesurés en avril pour les patrons se situent dans le même étiage que la mesure réalisée en novembre dernier. Ceux-ci identifiaient par ailleurs la proximité géographique avec les fournisseurs et les clients comme étant le principal avantage de la région Ile-de-France pour la création ou le développement d’entreprises (49%).

 

La méconnaissance de l’action du Conseil Régional d’Ile-de-France à l’origine d’une satisfaction en demi-teinte

Si les patrons de PME reconnaissaient en novembre dernier l’influence du Conseil Régional d’Ile-de-France sur l’attractivité économique de la région pour les TPE/PME (67%) et sur la vie des entreprises comme la leur (56%), ils étaient cependant à peine 1 sur 5 à avoir le sentiment de connaître les actions du Conseil Régional d’Ile-de-France en faveur du développement économique.

Cette méconnaissance de l’action peut notamment expliquer aujourd’hui une satisfaction en retrait en ce qui concerne l’action du Conseil Régional d’Ile-de-France et de sa présidente Valérie Pécresse à l’égard des entreprises franciliennes de manière générale (49%), des PME franciliennes (45%) et des entreprises comme la leur (48%). Deux éléments viennent toutefois rééquilibrer ce constat :

  • La satisfaction des patrons de PME est néanmoins en progression par rapport à novembre dernier (respectivement de +7, +5 et +9pts)
  • Les patrons satisfaits restent plus nombreux que ceux insatisfaits sur chacun des types d’entreprises évoqués.

Enfin, la satisfaction des salariés de PME franciliennes est également inférieure à 50%, qu’il s’agisse des entreprises franciliennes de manière générale (45%), des PME franciliennes (43%) ou encore des entreprises comme la leur (45%), mais la part de salariés ne sachant pas se positionner est bien plus forte (plus de 25%), avec donc une part d’insatisfaits mécaniquement bien plus faible (entre 27% et 30%).

De manière plus large, les patrons de PME s’étaient également exprimés en novembre dernier sur d’autres dimensions de l’action du Conseil Régional d’Ile-de-France : 60% étaient satisfaits de l’organisation des transports au sein de la région, 57% l’étaient de l’emploi, la formation professionnelle et l’apprentissage, 51% du développement économique et de l’innovation, seul l’aménagement et l’égalité des territoires recueillait une satisfaction minoritaire de 46%.

 

Des attentes fortes vis-à-vis du Conseil Régional d’Ile-de-France pour les six prochaines années et une prime à la tête de liste sortante, Valérie Pécresse

Interrogés en novembre dernier sur leurs attentes vis-à-vis du Conseil Régional d’Ile-de-France en matière de développement économique, de formation et d’emploi, les patrons de PME attendaient en priorité une amélioration de la formation, et notamment celle des jeunes, de même que des actions en faveur de l’emploi. Concernant l’organisation des transports et l’aménagement du territoire, la priorité étaient demandée aux transports en commun (61%) avec notamment à l’amélioration de leur fréquence, loin devant l’amélioration de la circulation routière (27%).

Malgré ces attentes fortes, une minorité des patrons de PME franciliens se déclaraient intéressés par la campagne des élections régionales (43%) en novembre dernier, avec une faible de part de dirigeants « très intéressés » (13%) tandis que ceux se déclarant « pas du tout intéressés » représentaient plus du double (32%).

Aujourd’hui 44% des patrons de PME considèrent qu’aucune tête de liste aux élections régionales en Ile-de-France n’est particulièrement favorable aux PME. Néanmoins, pour ceux qui choisissent une tête de liste, leur choix se porte sans équivoque en faveur de Valérie Pécresse (40%) tandis que les autres candidats ne rassemblent pas plus de 5% de soutiens. On observe une mécanique similaire auprès des salariés de PME franciliens avec 47% qui ne choisissent aucun candidat, tandis que 31% se prononcent en faveur de Valérie Pécresse, les scores des autres candidats ne dépassant pas 6%.

Documents à télécharger

Présentation Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 752 patrons d’entreprises employant 0 à 250 salariés implantées en Ile-de-France, échantillon représentatifs des entreprises franciliennes de 0 à 250 salariés.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas sur les critères de taille d’entreprise, de secteur d’activité et de département d’implantation de l’entreprise.
Les interviews ont été réalisées par téléphone du 20 octobre au 12 novembre 2020.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Opinion

Flora Baumlin Directrice d’Etudes - Département Opinion & Stratégies d'Entreprise

Etienne Berthoz Chargé d'études

Documents à télécharger

Présentation Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 752 patrons d’entreprises employant 0 à 250 salariés implantées en Ile-de-France, échantillon représentatifs des entreprises franciliennes de 0 à 250 salariés.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas sur les critères de taille d’entreprise, de secteur d’activité et de département d’implantation de l’entreprise.
Les interviews ont été réalisées par téléphone du 20 octobre au 12 novembre 2020.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 
Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories