charge mentale

En partenariat avec

Sondage

Les cadres et la charge mentale

IFOP et Mooncard dévoilent aujourd’hui les résultats d’une étude sur les cadres et la charge mentale.

 

LES ENSEIGNEMENTS PRINCIPAUX

  • Le constat : le boulot s’immisce partout dans notre vie privée. 95% des cadres pensent à leur travail le soir à la maison (60% « souvent »), 94% le week-end, 62% en faisant du sport, 20% en faisant l’amour.

 

  • La cause : les cadres vivent le « syndrome du vase qui déborde ». 81% des cadres affirment avoir globalement plus de choses à faire qu’avant, 74% recevoir trop de messages électroniques, 77% avoir « trop de tâches à gérer en même temps ». Au hit-parade des plus pénibles : la gestion des mails et la fréquence des réunions (63%), ainsi que la gestion des notes de frais (41%).

 

  • Les conséquences : cette charge mentale professionnelle est dangereuse pour la vie personnelle, familiale et conjugale (voire la santé) des cadres. Ceux qui pensent très souvent au travail en rentrant chez eux sont 75% à éprouver « souvent » des problèmes de sommeil, 57% à connaître des tensions dans leur couple du fait de leur travail tandis que 73% « souvent » des difficultés à concilier vie pro et vie perso.

 

  • Le fléau de la charge mentale professionnelle est universel : les provinciaux sont autant touchés que les Parisiens (60% pensent « souvent » au travail le soir contre 59% à Paris), et le sujet concerne presqu’autant les hommes (58%) que les femmes (64%).

Vos interlocuteurs

Romain Bendavid Directeur de l'Expertise Corporate et Climat Social

Delphine Poet Chargée d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

charge mentale

Documents à télécharger

Communiqué de presse Rapport

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1003 cadres travaillant dans des structures de 10 salariés et plus, représentatif de la population cadre française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, secteur d’activité, niveau de diplôme) après stratification par région. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 16 au 22 juillet 2019.

publications associées

Réalisée pour Impact AI, l’édition 2019 témoigne d'une meilleure connaissance de l'Intelligence artificielle et d'un plus grand recours.  1 - L’Intelligence...

Sondage

Notoriété et image de l’Intelligence Artificielle auprès des Français et des salariés – Vague 2

Cette deuxième édition de l'étude réalisée pour SMAAART confirme l'intérêt croissant pour les téléphones reconditionnés.  Le concept du téléphone...

Sondage

Image des entreprises commercialisant des téléphones reconditionnés, perceptions et intentions d’achat

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.