En partenariat avec

Sondage 01/08/2017

Les cadres et l’hyper connexion – Vague 2

Plus des 3/4 des cadres (78%) consultent leurs communications professionnelles telles que leurs emails, sms ou appels pendant leur temps de loisirs, c’est-à-dire pendant les week-ends et les vacances.
Si ce score est stable (+1 point par rapport à la vague de 2016), l’intensité de ces consultations est en hausse. 37% des personnes interrogées les consultent en effet « souvent », soit une progression de 6 points en un an (contre 41% « de temps en temps », -5 points).

La possibilité d’un accès permanent et simplifié aux outils de communication professionnelle est vécue de manière anxiogène.
Cet accès aux communications professionnelles pendant leurs congés ou leurs week-ends est désormais considéré comme un facteur de stress par une majorité de cadres (51%, +3 points). Au global, les conséquences sont négatives pour 80% des personnes interrogées, 29% pointant dans le même temps des dommages collatéraux, évoquant « une source d’agacement pour les proches ».

Or, les perspectives de faire redescendre ce niveau de pression ne sont pas encourageantes.
La reconnaissance officielle du droit à la déconnexion (loi travail du 8 août 2016) constitue un levier de premier plan pour limiter cette situation de stress. Mais dans la réalité, une majorité de cadres (52%) affirme que son entreprise ne s’est pas engagée dans l’application du droit à la déconnexion. Cette proportion s’élève à 63% dans les entreprises de moins de 50 salariés. Parmi les 48% qui estiment au contraire que leur entreprise s’est engagée dans l’application de ce droit, seuls 21% déclarent que leur entreprise a déjà mis en place des mesures concrètes, 27% affirmant que si leur entreprise s’est engagée, cela ne s’est pas encore traduit par des mesures concrètes.

Documents à télécharger

Rapport d'étude Annexes

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1002 personnes représentatives de la population cadres âgée en activité. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, secteur d’activité, région). Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 7 au 10 juillet 2017.

Votre interlocuteur

Romain Bendavid Directeur de l'Expertise Corporate et Climat Social

publications associées

Alors que le mouvement des « gilets jaunes » semble s’ancrer dans la durée, la question de son éventuelle traduction sur la scène politique se pose avec une certaine...

Sondage

Le regard des Français sur le mouvement des « gilets jaunes » dans la perspective des élections européennes

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.