Entreprises françaises admirées

En partenariat avec

Sondage

Les entreprises françaises les plus admirées – Vague 3

Dans les ressorts de la bonne image à l’égard d’une entreprise française, la marque employeur prend de l’importance au détriment de l’impact environnemental.

Decathlon, EDF, Doctolib, Picard… dans les top 50 des entreprises préférées des Français en 2021.

 

La hiérarchie des 6 dimensions les plus contributives de l’image d’une entreprise française reste identique aux 2 vagues précédentes. Les deux critères ayant l’impact le plus direct sur l’économie française demeurent en effet les plus influents. Le premier, macroéconomique concerne l’impact sur l’économie française (contribution à hauteur de 20,1% contre 20,5% en 2020). Le second, qui relève de caractéristiques micro économiques, porte sur « sa capacité à améliorer le quotidien des Français » (17,6% vs 17,4% en 2020).

 

Toutefois, au-delà de ce classement similaire, 2 évolutions significatives apparaissent cette année :

  • Une progression de l’importance accordée à la marque employeur (« l’envie qu’elle suscite d’y travailler ») dont la contribution au classement général gagne 1 point en 1 an (17,4% vs 16,5%). Ce critère talonne désormais de près la capacité à améliorer le quotidien des Français (17,6%) ;
  • En contrepartie, une baisse, dans des proportions équivalentes, de la dimension environnementale (« son implication en matière environnementale ») qui contribue désormais au classement général à hauteur de 14,9% contre 15,8% en 2020.

 

La reprise économique qui se dessine cette année peut expliquer ces évolutions. Elle se caractérise en effet par une attention potentiellement plus grande portée aux entreprises où l’on aimerait travailler. En outre, l’année et demi de crise sanitaire a renforcé la confiance des Français envers l’entreprise. Beaucoup lui reconnaissent désormais une responsabilité au-delà de son objectif de performance, notamment sur des enjeux RSE transversaux : égalité femme homme, progression de la diversité dans les recrutements, capacité à produire davantage en France…. En sens inverse, l’implication environnementale, souvent au cœur des débats pendant la crise sanitaire, perd un peu de vitesse. A titre d’illustration, dans les préoccupations des Français mesurées par l’Ifop, les enjeux économiques et sociaux reprennent pour l’instant le dessus.

 

 

 

La note globale des 50 premières entreprises est cette année supérieure à la moyenne.

 

Elle atteint précisément 10,43. En dépit d’une légère baisse par rapport à 2020 (10,52), la tendance d’un regain de confiance envers les entreprises françaises observé en octobre dernier, alors en plein pic de la crise sanitaire, semble confortée bien qu’affirmée avec un peu moins de conviction. Rappelons en effet que la note moyenne n’était que de 9,98 en 2019. Les Français semblent donc toujours globalement gré aux grandes entreprises de maintenir le cap, notamment en matière d’emploi. Il sera intéressant de suivre l’évolution de cette perception à l’avenir, au moment de la redistribution des fruits de la croissance actuelle.

 

Reprise de l’étude dans les médias : JDD, Ouest France, Le Figaro, 20 minutes.

Document à télécharger

Présentation

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon global de 3005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 28 septembre au 7 octobre 2021.

Vos interlocuteurs

Romain Bendavid Directeur de l'Expertise Corporate et Climat Social

Marie Fevrat Chargée d'études - Département Opinion & Stratégies d'Entreprise

Entreprises françaises admirées

Document à télécharger

Présentation

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon global de 3005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 28 septembre au 7 octobre 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 
Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories