En partenariat avec

Sondage

Les Français et la condition animale

Le sondage Ifop pour la Fondation Brigitte Bardot révèle une forte sensibilité des Français à la cause animale, laquelle tend à gagner importance dans le débat public. Dans la dynamique du référendum pour les animaux initié par le journaliste Hugo Clément associé à plusieurs associations œuvrant pour le bien-être animal, dont la Fondation Brigitte Bardot, les Français manifestent une adhésion forte à diverses mesures pro-animaux.

 

D’abord concernant l’expérimentation animale, fer de lance de l’engagement de la Fondation Brigitte Bardot, les Français apparaissent nettement en faveur du développement de méthodes substitutives (70%) visant à l’interdiction d’ici une dizaine d’années de toute méthode d’expérimentation sur des animaux (73% de Français favorables). Alors que la saison estivale constitue un pic dans le taux d’abandon d’animaux de compagnie, une nette majorité des Français se déclare en faveur d’une mesure interdisant la vente d’animaux via des petites annonces, les réseaux sociaux ou les animaleries (72%), mesure censée lutter contre ce phénomène d’abandon saisonnier. Ensuite, les Français se montrent également sensibles à la cause des animaux sauvages et se déclarent favorables à l’interdiction de pratiques entravant leur bien-être. En effet, 73% sont pour un accompagnement des pouvoirs publics des cirques vers des spectacles sans animaux sauvages, et 77% pour l’interdiction de l’élevage des animaux dans le seul but de commercialiser leur fourrure. Au-delà de l’adhésion à ces mesures, un nouveau paradigme semble progresser. L’adhésion à la chasse à courre illustre bien cette évolution de l’opinion avec 82% des personnes se positionnant contre cette pratique, alors qu’elles étaient 73% en 2005. Enfin, les conditions d’élevage et d’abattage des animaux font aussi l’objet d’une préoccupation accrue de l’opinion publique : 82% des sondés se disent favorables à l’interdiction de l’élevage en cage d’ici 5 ans, 91% pour l’obligation d’un accès extérieur pour tous les animaux d’élevage dans un délai de 10 ans, et 86% souhaiteraient que l’étourdissement avant l’abattage soit obligatoire en toute circonstance.

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 5 au 7 août 2020.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Jean-Philippe Dubrulle Directeur d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 5 au 7 août 2020.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 
Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories