En partenariat avec

Sondage 04/09/2011

Les Français et la coupe du monde de rugby 2011

A quelques jours du coup d’envoi de la coupe du monde en Nouvelle-Zélande, plus d’un tiers des Français (35%) interrogés par l’Ifop pour Sud-Ouest Dimanche déclare s’intéresser beaucoup (12%) ou assez (23%) au rugby. A l’inverse, 65% des interviewés reconnaissent n’y prêter que peu d’intérêt (30%) voire aucun (35%). A titre de comparaison, 37% des Français reconnaissaient porter de l’intérêt pour le football lors d’une précédente mesure réalisée en août 2010, au lendemain du mondial sud-africain ayant vu la France quitter prématurément la compétition.
S’agissant du rugby, l’engouement apparaît tout d’abord plus marqué chez les hommes (45% contre 26% d’intérêt auprès des femmes), l’ovalie séduisant par ailleurs davantage les professions libérales et cadres supérieurs (44%) que les employés (27%) ou les ouvriers (36%). De plus, et sans surprise, les habitants du sud-ouest (44%) et du sud-est (41%) se distinguent comme les catégories exprimant l’intérêt le plus franc, quand ceux du nord-est (29%) ou de la région parisienne (32%) se révèlent moins passionnés par ce sport principalement représenté au haut-niveau par des clubs du Midi de la France. On note enfin qu’aucun clivage générationnel notable ne se fait jour, le rugby enthousiasmant de façon homogène toutes les classes d’âge. 

Si l’on constate que le niveau d’intérêt pour le rugby rejoint celui relevé pour le football, les Français n’en demeurent pas moins sceptiques quant aux chances de leur équipe nationale en Nouvelle-Zélande. Ainsi, en dépit de la double victoire contre l’Irlande en matchs de préparation, seuls 3% des personnes interrogées estiment que les Bleus remporteront la compétition, même si au global, 22% des Français pensent qu’ils atteindront la finale (19% considérant qu’ils s’inclineront à ce stade de la compétition). Moins optimiste, plus d’un quart des interviewés pense que le parcours de l’équipe de France s’arrêtera en demi-finale (27%), comme lors des éditions 1995, 2003 et 2007. Sans doute marqués par les résultats mitigés des Bleus lors du dernier Tournoi des 6 Nations (défaites contre l’Angleterre et l’Italie), 19% des interviewés jugent même que l’équipe de France n’ira pas au-delà des quarts de finale (sa plus mauvaise place en coupe du monde jusqu’à aujourd’hui), et 6% qu’elle ne franchira pas l’écueil des phases de poule, ce qui constituerait une situation inédite.
Si les faibles chances de victoire du XV de France sont également pronostiquées par les personnes s’intéressant beaucoup ou assez au rugby (4%), un quart de ces « connaisseurs » voit la France s’incliner en finale (26%), tandis que 37% pensent qu’elle perdra en demi-finale, et 24% en quart de finale soit des scores supérieurs à ceux relevés auprès des personnes se désintéressant de ce sport (une forte proportion de ces dernières n’exprimant aucun avis). Enfin, notons que les habitants du sud-ouest s’avèrent les plus enclins à augurer d’un sacre mondial des Bleus (6%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1013 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 23 au 25 août 2011.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories