En partenariat avec

Sondage 01/12/2011

Les Français et la crise de la zone Euro

Les Français apparaissent dubitatifs et pessimistes quant à l’avenir de la zone euro. Ainsi, 52% pensent que la zone euro risque de se séparer en deux parties, l’une autour de l’Allemagne avec un euro fort, et l’autre autour des pays du Sud, avec un euro faible ; seuls 33% estiment que cela n’arrivera pas, et 15% ne se prononcent pas. Dans le même ordre d’idée, 4 Français sur 10 (41%) considèrent que dans quelques années, l’euro n’existera plus sous sa forme actuelle (monnaie unique). Sur ce dernier point, une majorité relative (46%) exprime tout de même sa confiance dans la survie de l’euro.
Les perceptions quant à l’avenir de l’euro et de la zone euro varient selon la proximité politique. Les plus optimistes concernant la survie de l’euro sont les sympathisants UMP dont seulement 32% pensent que la monnaie unique ne circulera plus dans quelques années ; à l’inverse, les proches du Front National sont très majoritairement acquis à l’idée que l’euro va disparaître (72%). Quant au risque d’une scission de la zone euro, il est majoritairement envisagé dans toutes les catégories politiques, mais plus encore parmi les sympathisants FN.

Autre pronostic manifestement difficile à faire pour nos concitoyens dans la période actuelle, la question de la conservation par la France du triple A jusqu’à l’élection présidentielle divise complètement les Français. 45% pensent que notre pays continuera de bénéficier de cette notation jusqu’au printemps et 43% pensent l’inverse, 12% ne se prononçant pas. Sur ce sujet, peu de clivages se font jour, toutes les catégories de la population se montrant partagées. On note toutefois un optimisme un peu plus élevé que la moyenne parmi les soutiens de l’UMP (63%) et un pessimisme majoritaire à gauche (52%).   

S’agissant ensuite de la conduite à tenir face à cette crise de la dette et de la zone euro, les souhaits exprimés par les interviewés montrent également l’indécision de l’opinion et l’importance des termes qui seront employés dans le débat.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 29 au 30 novembre 2011.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories