En partenariat avec

Sondage 10/03/2011

Les Français et la légitimité d’une intervention militaire en Libye

Dans le sillage des protestations populaires dans les pays arabes, le peuple libyen est entré en révolte face au pouvoir du colonel Khadafi depuis le 15 février dernier, réclamant le départ du « Guide de la Révolution », en poste depuis 41 ans. En dépit de l’escalade de la violence entre les troupes gouvernementales et les insurgés, les Français se montrent aujourd’hui réticents à l’idée d’une opération armée des Nations-Unies et des troupes françaises en particulier.
Interrogés par l’Ifop pour France Soir, 63% des Français se disent ainsi défavorables à une intervention militaire des Nations-Unies en Libye, 36% se déclarant même « pas du tout favorables » à cette hypothèse. En comparaison, notons qu’en juillet 2007, 62% des personnes interrogées soutenaient une démarche militaire des Nations-Unies au Darfour. Ce rejet s’exprime aujourd’hui davantage chez les femmes (67%), chez les personnes âgées de 65 ans et plus (79%), et s’avère également partagé par les sympathisants des différents partis politiques : les soutiens de la gauche s’y révèlent défavorables à 60%, contre 64% chez les sympathisants de droite et 76% pour ceux du MoDem.
Par ailleurs, seuls 30% des personnes interrogées se disent favorables à un engagement militaire de la France en Libye, 44% y étant à l’inverse « pas du tout favorables ». Pour mémoire, une majorité de Français (55%) se montrait favorable à une intervention militaire en Afghanistan en 2001 ou au Darfour en juillet 2007. Là encore, l’expression de ce refus transcende les clivages politiques (68% s’y opposent chez les sympathisants de droite, pour 69% chez les soutiens de la gauche), apparaît plus marqué chez les femmes (88%), et croît avec l’âge des personnes interrogées.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 3 au 4 mars 2011.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories