En partenariat avec

Sondage 09/01/2013

Les Français et la lutte des classes

Alors que l’on parle régulièrement du déclin de la conscience de classe, notre enquête révèle que 56 % des Français se sentent appartenir à une classe sociale. Ce score est identique à celui observé en 1987 et est très proche de ceux enregistrés dans le milieu de années 60 : 61 % en 1964 et 59 % en 1967, à la veille de 1968… Si le sentiment d’appartenir à une classe a sensiblement reculé parmi les classes moyennes (-12 points parmi les employés et les professions intermédiaires) et chez les cadres supérieurs (-9 points), la baisse a été plus limitée parmi les ouvriers : -5 points à 53 %.
Autre enseignement majeur, 64 % des personnes interrogées estiment que la lutte des classes est une réalité dans la société française d’aujourd’hui…chiffre en progression de près de 20 points par rapport à 1967. Cette hausse peut s’expliquer par le fait que l’idée de la lutte des classes ne prend sans doute pas aujourd’hui tout à fait la même signification qu’à l’époque mais elle indique également que les antagonismes sociaux apparaissent toujours comme très présents dans la société française, notamment dans un contexte de crise et d’augmentations des inégalités salariales.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 2001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 20 décembre 2012 au 4 janvier 2013.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories