En partenariat avec

Sondage 04/06/2010

Les Français et la mer – Enquête 2010

C’est sans doute la plus grande enquête jamais menée pour évaluer la sensibilité, les craintes, les usages, et les aspirations des Français vis-à-vis de la mer. Cette étude a été conduite par l’Ifop auprès d’échantillons représentatifs des populations de Guyane, Martinique, Mayotte, Polynésie française et Nouvelle- Calédonie et complétée par une enquête via internet en métropole.

Les Français inquiets de l’état de santé des océans du globe
Qu’ils soient de métropole ou d’outre- mer, les Français sont inquiets de l’état de santé des océans du globe, que la majorité (76 %) d’entre eux juge « mauvaise ». Toutefois, le diagnostic diffère : quand les métropolitains identifient, à 45 % et 46 %, respectivement, les marées noires et la pêche intensive au nombre des principales menaces, les ultramarins sont davantage préoccupés par les rejets d’origine tellurique et le réchauffement climatique.

Les océans, source de vie et de ressources
S’ils sont jugés menacés, les océans sont aussi perçus comme un réservoir de ressources, insuffisamment exploité, notamment en matière de ressources renouvelables et de ressources biologiques. Mais les points de vue des ultramarins et des métropolitains divergent totalement en matière de perception de d’activités de pêche et de tourisme. La majorité des ultramarins regrette une exploitation insuffisante des ressources halieutiques par la pêche. Les métropolitains, moins dépendant de cette activité, dénoncent eux des excès. Les ultramarins (73%) regrettent que leur collectivité ne développe pas assez le tourisme lié à la mer. Dans l’hexagone, 47 % des personnes interrogées pensent au contraire que ce tourisme est exploité de façon rationnelle. A noter que la dimension économique de l’usage de la mer apparait plus forte en outre-mer qu’en métropole.

Préserver et développer durablement les activités liées à la mer
Mais s’ils plébiscitent un accroissement des activités, une grande majorité de Français (66%) pense que ces dernières doivent aussi être plus respectueuses de l’environnement. Un résultat encourageant notamment encourageant pour la création d’aires marines de troisième génération : les parcs naturels marins, qui visent précisément ces objectifs. Parmi les outils de protection, les aires marines ne passent pas incognito : une majorité de Français, qu’ils soient d’outre-mer ou de métropole, en ont entendu parler, bien qu’elles restent devancées par la notoriété de la « loi littorale ». Pour tous les Français interrogés (52 à 63%) estiment en revanche que les autorités publiques prennent des mesures en matière de protection mais… qui restent insuffisantes.

La France, seconde nation maritime : le rôle de l’outre-mer méconnu
Comme les métropolitains en 2009, les ultramarins sous-estiment la part et l’importance de leur espace marin dans le domaine maritime français. Les Guyanais et les Polynésiens sont les plus nombreux (25%) à savoir que l’outre- mer pèse pour plus de 95% dans le domaine maritime français. Un joli défi à relever par l’Année internationale de l’outre-mer qui débutera en 2011 !

Les cinq enquêtes commentées sont disponibles en ligne sur : www.aires-marines.fr et sur le site www.lesjourneesdelamer.fr

Documents à télécharger

Rapport d'étude Annexes

Méthodologie de recueil

Echantillon de 3562 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) du 19 au 27 mai 2010.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories