En partenariat avec

Sondage

Les Français et la mise en oeuvre des mesures post-grand débat

A la suite du mouvement des « Gilets jaunes » et à l’issue du grand débat national, les Français semblent privilégier des projets visant à améliorer le pouvoir d’achat : la baisse de l’impôt sur le revenu pour les actifs est la mesure jugée la plus prioritaire, placée en premier par plus d’un Français sur cinq (22%), et citée comme une des trois priorités par près d’un Français sur deux (45%). A cette première mesure s’ajoute une autre qui pourrait également répondre aux revendications des « Gilets jaunes » : la réindexation des retraites de moins de 2 000 euros sur l’inflation, priorité n°1 pour 16% des Français, et citée en tout par quatre Français sur dix (40%). En parallèle de ses revendications concernant le pouvoir d’achat, la troisième mesure qui ferme le podium illustre cette fois le « dégagisme » présent en France : un tiers des Français (33%) cite la réduction du nombre de parlementaires de 30%, dont près d’un Français sur dix en projet le plus prioritaire (9%).

 

Sans doute dans une volonté de justice fiscale et pour financer la baisse d’impôts et la réindexation des retraites, un quart des Français (25%) juge prioritaire la suppression des niches fiscales pour les entreprises, et 7% la place en priorité n° 1, pour que les plus grandes entreprises puissent participer à l’effort. Dans cette logique des plus gros aidant les plus démunis, le projet d’une meilleure prise en charge de la dépendance arrive en cinquième position des priorités, cité par 23% des Français (dont 6% en première priorité). Enfin, un Français sur cinq (20%) pense qu’une nouvelle réglementation pour accompagner la transition écologique est une priorité (dont 8% en première priorité).

 

A l’inverse, les mesures concernant la famille constituent les enjeux les moins prioritaires aux yeux des Français : la révision de la loi de bioéthique avec ouverture de la PMA sans père pour les couples de femmes et les femmes seules est ainsi considérée comme « la moins prioritaire » par 34% (dont 14% en première priorité), juste derrière la définition d’une nouvelle politique familiale pour relancer la natalité pour 40% des Français (13% en première).

 

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Jean-Philippe Dubrulle Chef de groupe - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, utilisant la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 4 au 6 mai 2019.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.